POUR *les anciens de* FORCALQUIER


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Chateau d'AixChateau d'Aix  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Lac des Amoureux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Le Lac des Amoureux   Sam 18 Oct 2008, 12:50

Le couple heureux qui se reconnaît dans l'amour défie l'univers et le temps. Il se suffit, il réalise l'absolu (Simone de Beauvoir).




O lac ! Rochers muets ! Grottes ! Forêt obscure !
Vous que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !

Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux !

Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l'astre au front d' argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés !

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : "Ils ont aimé !"


(extrait du Lac de Lamartine)


Les premiers rayons de soleil filtraient au dessus du Lac des Amoureux, laissant aperçevoir un magnifique spectacle ....
Tout ici incitait à y passer de longues heures à contempler le clapotis de l'eau et à s'emouvoir de la paix des lieux .
Un endroit ideal, propice aux meditations, aux promenades en amoureux, aux reflexions diverses qui habitent chaque être humain...
Et à s'emerveiller devant les couchers de soleil qui embrasent le Lac , le soir venu...

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mer 22 Oct 2008, 19:13

Elle arriva sur les berges du Lac des Amoureux.... Sa traversée du village lui avait pris peu de temps , les personnes qu'elle avait rencontré avaient passé leur chemin sans s'occuper d'elle...

Elle finit par s'assoir au pied d'un peuplier , le dos appuyé contre le tronc.
Laissant ses pensées vagabonder , elle regarda l'onde scintillante du lac. En cette belle fin de journée le soleil couchant venait s'y refleter et c'etait magnifique...
Ses yeux comtemplerent les monts dans le lointain...

Elle repensa à tous ces mois passés ici et à tous ceux qui l'appreciaient , le tri se faisait naturellement depuis quelques semaines , elle ne comprenait pas trop la reaction de certaines personnes , mais elle respectait leur decision et leur choix...

Elle resta très longtemps assise , le regard perdu le vague , à regarder et à ecouter le clapotis de l'eau et le bruissements des feuilles....

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mer 22 Oct 2008, 22:16

Al rentrait des champs, il essayait de ne pas se perdre.
Arrivant devant le lac, il le contempla, éblouis par le charme des lieux.
Il Vit Beli, adossée à un peuplier, les yeux dans le vague.
Elle était si belle
Il s'approcha, lui prit les mains, le regarda.
Al déposa un doux baiser au coin de ses lévres
Al se mit à côté d'elle et l'enlaca

Ca va mon coeur ?
Tu sais que je t'aime

Ils restaient là, ensemble....
L'avenir leur appartenait
Revenir en haut Aller en bas
Guirre
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 1586
Localisation : Forcalquier, 16 quartier des Oliviers
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Nom: De Longchamps
Titre Noblesse: Baron
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mer 22 Oct 2008, 22:22

Guirre profitait aussi de cette fin de journée, fatigué et las.
Il regardait la végétation s'habiller d'une couleur rougeoyante et ocre,
adossé contre un vieux chêne centenaire, lorsqu'il apercu à quelques dizaines de pas,
deux silhouettes familières, il les salua de la tête.

Il méditait sur les semaines passées, avait besoin d'être un peu au calme,
se laissait distraire par la faune et la flore environnante.
De profondes pensées reflétaient un visage soucieux ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Jeu 23 Oct 2008, 11:58

Perdue dans ses pensées et dans la comtemplation du paysage environnant , elle ne l'entendit arriver qu'au bruissement des feuilles sous ses pas...
Elle lui sourit tendrement et tout naturellement vint se blottir contre lui lorsqu'il prit place à ses côtés.


Ca va mon Ange, j'avais besoin de souffler un peu ...
Je suis venue tout naturellement ici et je suis heureuse de te voir...


Elle savait la chance qu'elle avait de l'avoir rencontré....A un moment douloureux de sa vie , il avait été là , discret, aimant , tendre, protecteur , tenace aussi et c'est ce qui lui avait ouvert les yeux....

Et petit à petit l'amitié qu'elle eprouvait pour lui s'etait transformé en amour ...
La tête appuyée contre l'epaule de Al , elle se pencha un peu plus et deposa un tendre baiser dans le cou de celui çi.

Elle aperçu alors Guirre, assis un peu plus loin, apparemment soucieux...Le saluant de la main , elle lui sourit gentiment , puis reprit sa place dans les bras de Al...

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Jeu 23 Oct 2008, 18:33

Il frissonna, comme à chaque fois
Il savourait chaque instant passé à ses côtés
Tout lui semblait si incroyable...
Voyant Guirre un peu plus loin, il lui fit de la main

Ho mon ami, comment vas-tu ?

Beli dans ses bras, tout contre son coeur,, il regardait son ami
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Sam 25 Oct 2008, 18:49

Au bout d'un moment l'air fraichissant , elle regarda Al et souriante lui demanda

Mon Ange , il faudrait peut etre penser à rentrer , j'ai le repas a preparer et malheureusement j'ai encore un peu de travail qui m'attend...

Ils se leverent tous les deux, elle deposa un tendre baiser sur la bouche de Al et ils quitterent ce lieu magnifique , tous les deux, saluant au passage en passant près de lui, leur ami Guirre.

Main dans la main , ils reprirent la direction du village , s'arrêtant de temps à autre pour echanger de tendres baisers.......

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Kinori
Forcalquiérain nouvel arrivant
Forcalquiérain nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Dim 26 Oct 2008, 17:04

Kinori était venu se promener avec sa chienne, mangeuse de vache sur
le bord du lac. Les petits oisillons gazouillait, les plus gros
sifflotaient et les corbeaux hurlaient.En somme c'était une belle journée ensoleillée, idéale pour envoyer ses vaches dans le le pâturage du voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Lun 08 Déc 2008, 21:09

Tout était prêt
Al, s'adossant à un arbre, somnolait
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mar 09 Déc 2008, 12:12

Beli avait chevauchée pendant un long moment avec Oural.
Elle l'avait fait galoper , prenant plaisir à le voir hennir de contentement.
Ils avaient profité de ce moment de communion tous les deux et Beli riant , cheveux au vent finit par le diriger vers le lac.

Arrivés au pied du lac , elle stoppa Oural et regarda autour d'elle , cherchant Al du regard.
Il devait être là depuis un moment et surtout il ne devait pas avoir chaud , a moins qu'il n'ai entamé la bouteille de vin pensant elle.

Son regard scrutateur s'arreta sur une forme allongée au pied d'un chêne , elle mit pied à terre et prit la longe d'Oural.
Elle s'approcha doucement , attacha son cheval à une branche et vint s'agenouiller près de Al.

Doucement elle se pencha sur lui , il dormait et celà la fit sourire ...
Posant ses lèvres sur les siennes , elle l'embrassa et se redressant legerement le regarda longuement, les joues rosies par la chevauchée et les yeux brillants.

Elle emit un petit rire en voyant ses yeux s'entrouvrirent et se refermer aussitôt, le petit sourire qu'il avait au coin des lèvres la fit fondre ..
Elle prit alors la deuxieme couverture et se blottit tout contre lui , les enveloppant tous les deux, elle posa sa tête sur la poitrine de Al et ferma les yeux en murmurant

On est bien là tous les deux!!
Merci mon ange pour m'avoir laisser defouler Oural, il en avait besoin.
Tu aurai du voir , il etait fou completement

Puis elle se tut , ecoutant le doux clapotis de l'eau , le bruissement des feuilles , le chant des oiseaux , ponctué des hennissements d'Oural...

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mar 09 Déc 2008, 21:21

Al, dans un demi sommeil sentait la chaleur de Beli contre lui
Il savourait chaque seconde
Il se sentait si bien
L'eau, la forêt, Oural, tout respirait le bohneur
Al l'embrassa tendrement

Oural, oui, il t'attendait
Tu lui as manqué
Il m'a manqué aussi

Al ne bougeait plus
Beli contre son coeur

Le moment était magique
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mer 10 Déc 2008, 11:28

Après ce petit moment de detente et de bonheur , toujours enveloppés dans les couvertures , car le temps s'etait bien rafraichit, ils mangèrent la charcuterie et le pain qu'ils avaient apportés , burent la bonne bouteille de vin de pays et finirent par croquer dans de bonnes oranges bien juteuses.

Tout en discutant , ils profiterent de ces instants precieux .
Le soleil se couchait et Oural commençait à piaffer , il reclamait lui aussi sa pitence.
Il allait falloir se resoudre a rentrer.

Beli rangea donc les restes dans le panier , pendant que Al pliait les couvertures.
Puis ils prirent la longe d'Oural et main dans la main ils rentrèrent tranquillement à la forge...

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Atchepttas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : 4, quartier des oliviers : "Green Perl"
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Titre Noblesse: Vicomtesse
Terre: Arcs sur Argens

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Jeu 18 Déc 2008, 22:22

Par cette belle journée d'hiver, Atchepttas décida de braver le froid pour voir regarder le spectacle de glace qu'offrait le lac en cette saison.

Grelotant de froid dans sa cape, Atch' marcha lentement en direction du lac devant faire de grands pas pour ne pas s'enfoncer dans la neige. Elle s'arrêta un court instant et regarda autour d'elle, ce beau manteau blanc qui recouvrait à perte de vue le paysage. Elle se décida de continuer à avancer afin de trouver une berge dégagée. Soudain, Atchepttas s'enfonça brusquement dans la neige jusqu'à la taille. Surprise elle émit un petit cri puis éclata de rire.


Décidément, ca ne peut arriver qu'à moi ça ! Laughing

Atchepttas se sortit tant bien que mal de son trou et regarda son état. Elle était couverte de neige. Ses longs cheveux ne formaient plus qu'une masse blanche et dure. Elle les secoua un peu puis secoua un peu ses habits avant que la neige ne se transforme en eau glacée. Malgré ses mains rougies par le froid, elle atteignit enfin une berge. Elle s'assit sur un petit rocher et admira la vue qui s'offrait à elle. Puis toucha délicatement du pied la glace. Celle-ci se fendit sous ses pieds. Surprise, elle se recroquevilla sur son caillou.
Soudain un bruit l'attira et elle tourna la tête sur sa droite. Un couple de canard passa par là tranquillement et elle frissonna doucement.



Pfff, au moins vous, vous avez des plumes pour vous protéger ! Rolling Eyes

Elle leur lança quelques miettes de son pain qu'elle avait pris avec elle au cas où la faim lui prendrait.
Un vent frais se leva et fit voler ses cheveux dans tous les sens. Atchepttas plaqua ses mains par réflexe sur sa tête et frissonna encore plus. Elle releva la capuche de sa cape et se sentit tout de suite un peu mieux.
Atchepttas resta encore une bonne demi-heure sur son rocher à greloter de froid, les yeux perdus à nouveau dans ses pensées. Soudain son estomac se crispa. Elle eut de la peine à déglutir. Elle revit les images fantômes d'une autre jeune femme à côté d'elle. L'air complètement désespéré et fuyant quelque chose. N'ayant pas le choix, celle-ci s'était avancée lentement sur la glace. Elle était bien plus dure que celle de cette année. Puis Atchepttas tourna la tête et vit des personnes qui la poursuivaient. Celles-ci avaient le regard remplit de haine et ne craignaient pas la mort....ils l'avaient donnée tant de fois.... Terrifiée la jeune femme n'osait plus bouger et c'est avec aucune pitié que l'un de ses assaillants lui porta un coup fatal en plein cœur. Au même instant la glace céda. Les assassins purent y échapper et s'enfuir. La jeune femme non. De toute façon, à moitié vidée de son sang, elle n'avait plus aucune force. Elle s'agrippa tout de même au bord de la glace, comme voulant s'agripper à la vie.
Quelques minutes s'écoulèrent. Atchepttas entendit un cheval hennir et des pas précipités se diriger vers la scène de crime. Elle reconnut la longue chevelure d'un noir de jais, l'épée tenue dans la main droite de l'autre jeune femme ainsi que l'insigne militaire accrochée à ses vêtements. L'autre femme jeta violement son épée et sa cape à terre avant de courir sur la glace. La glace se fendait petit à petit sous ses pas jusqu'à céder à côté de la femme blessée et mourante. Sa sauveuse poussa un cri rageur et la prit par la taille, nageant comme elle le pouvait jusqu'à la berge. Epuisée, la blessée se colla contre son amie et s'endormit à jamais. L'autre femme la serrait encore pleurant toutes les larmes de tristesse et de haine qu'elle pouvait. Elle se fichait bien pas mal du froid et de ses membres qui commençaient à s'engourdir. Elle venait de perdre son amie, un être cher.....Elle cria de rage, une rage étranglée par des sanglots.........attendant les secours qui se serviront de toute façon à rien.

Atchepttas sentit son estomac se nouer de plus en plus et respira une grande bouffée d'air frais pour se ressaisir..



J'en ai marre...J'en ai fichtrement marre de vivre avec ce passé.....tout ce que ca m'apporte c'est du mal et de la tristesse qui ne fait que de rouvrir la plaie de mon cœur......

Ca suffit pour aujourd'hui.....Il est temps que je rentre....

Atchepttas se leva doucement et jeta un dernier coup d'œil au Lac....Le Lac des amoureux, lieu de tant d'amours et de paix...qui avait aussi connu ses heures sombres comme chacun au moins une fois dans sa vie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Ven 23 Jan 2009, 22:25

Beli et Al avaient quitté la forge après le repas et avaient pris le chemin du Lac des Amoureux.
Ils se promenaient main dans la main , admirant le paysage hivernal , ecoutant le bruit du vent dans les branches...

Ils etaient conscients de vivre leurs dernieres journées à Forc et ils essayaient d'emmagasiner toutes les beautés du paysage environnant.
Ils ne se parlaient pas , leurs regards suffisaient , ils avaient vecus tellement de choses ensembles desormais...

Au detour d'un sentier , d'un commun accord , ils s'arreterent et regardèrent un long moment le village , il semblait posé sur fond de toile et paraissait presque endormi .

Beli , les larmes aux yeux , se tourna alors vers Al et se blottit fort contre lui , cherchant la consolation et le reconfort de ses bras.

Un long moment plus tard , son chagrin apaisé, ils reprirent le chemin de la forge , afin de commencer leur bagages et de charger le chariot ...

_________________
Rebelle, délinquante, loyale, fidèle, aimante, je n'ai de barrières que celles que mon coeur érige.

** Ignore ceux qui t'ignore , redresses toi et relèves la tête , tu n'est coupable que de trop aimer **
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Sam 24 Jan 2009, 11:35

Al serrait la main de Beli
Il la sentait mélancolique et voulait la réconforter
Mais que dire ?

Le paysage était magnifique
Forcalquier s'étendait sous leurs yeux
Al n'oublierait jamais ce village ou il avait rencontré celle qu'il aimant tant
Et qui partageait sa vie

Beli se blottit dans ses bras
Il la serra fort contre lui
Pas un mot ne sortait de leurs bouches
Seul le vent bruissait dans les arbres

Ils reprirent, main dans la main et toujours silencieux, le chemin de la forge
Revenir en haut Aller en bas
Nora
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 67
Localisation : Quelque part...ou peut être pas...
Date d'inscription : 16/07/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Jeu 25 Juin 2009, 13:03

La nuit précédant son retour...Nora s'était éclipsée de la maison...laissant Yuma et les enfants dormir...Nora voulait être seule un moment...elle avait besoin de réfléchir maintenant qu'elle était rentrée à forc...enfin...elle était heureuse...
Elle avait eu envie de retourner à ce lac...qu'elle n'avait pas vu depuis si longtemps...elle s'asseya tout au bord, pensive...
Ce voyage...tant de choses s'étaient passées....Nora espérait plus tard pouvoir en rire de ces souvenirs...car pour l'instant...elle n'y parvenait pas...pas encore sûrement.
Nora retira ses chausses qui avaient elles aussi bien souffert avec le voyage...Elle se dit qu'il lui faudrait des bottes.
Puis, elle laissa glisser ses pieds dans l'eau...elle était fraiche...

Peu après...Nora se remémora tout le voyage encore une fois...une dernière fois peut être ?...

Le départ de Forc...le tout premier vrai départ...l'aller avait été un voyage normal ou...presque...

Elle pensa à Camille…ce bébé que Nora aurait au départ souhaité oublier…pour ne plus devoir y repenser chaque fois qu’elle la verrait…elle aurait voulu mourir…honteuse de ce qui lui était arrivé…elle aurait préféré partir…elle avait essayé à plusieurs reprises….mais n’y était pas parvenue…la pensée de Yuma et des enfants l’en empêchant…Elle ne pouvait pas les abandonner…elle les aimait tant…Nora s’était décidée, bien qu’elle n’en était pas la fautive, d’assumer ce bébé…de le mettre au monde…de l’élever… La seule chose qu’elle n’espérait et qu’elle craignait…c’est que le père ne décide à vouloir récupérer l’enfant…elle ne le laisserait pas faire…elle le tuerait s’il essayait….Elle savait qu’elle en était capable…

Et plus tard, la petite troupe était arrivée au Berry…Après en avoir fait le tour…Elle était contactée car elle était mise en procès…La cause ? Avoir été dans l’impossibilité de répondre aux missives des douanes…De ce procès, elle était condamnée à payé 1 écu d’amende…cet écu qui l’avait laissée sans suffisamment d’argent pour manger…sans suffisamment de nourriture…Mourante, elle continua malgré tout d’avancer…Elle devait y arriver….et..Yuma était là…oui…elle était là…Grâce à elle, Nora y parvint…elle survécu…Elle avait encore une chance de vivre….

Au retour, tout avait changé...trahies...elles avaient été trahies...par qui ? Un ami ? Un inconnu ?...comment le savoir...Et que cette personne avait souhaité ? Voir Nora et Yuma sur le bûcher ? En procès ?...pourquoi...? Qu’est ce que cela aurait changé ?...Elle ne parvenait à le savoir...et jamais on ne lui avait dit qui avait envoyé cette fameuse missive à l'église pour "porter plainte"...pourquoi ? Peur que Nora découvre qui c'était ? Peur d'une vengeance ?...A quoi bon...ça n'aurait fait qu'empirer...
Mais à cause de cela…elles avaient du renoncer à rentrer en Provence…s’installer ailleurs…tout quitter…à cause d’un ami….ou d’un inconnu….Voilà ce qui avait été le plus dur…renoncer à Forcalquier…tout quitter…s’installer ailleurs…Montélimar…Les gens y avaient été si gentils…. Les quelques amis que Nora était parvenue à se faire étaient décédés…elle avait parfois l’impression que la mort la suivait partout…toujours…et qu’elle frappait….toujours où sa fait mal….

Nora n’était parvenue à s’habituer…à s’intégrer…et pourtant…elle avait essayé…elle était souvent en taverne…mais elle voyait chaque jour des gens qu’elle ne connaissait pas…des gens qui avaient des problèmes…problèmes qui pour certains….avaient conduits à la mort…encore…
Mais heureusement….elles s’étaient décidées, Yuma et Nora, à quitter Montélimar pour un nouveau voyage…Nora en avait grandement besoin…malgré sa grossesse très avancée…Nora avait envoyé les enfants au BA, chez sa sœur…afin de pouvoir être un peu seule avec Yuma….

A peine avaient-elles quitté Montélimar et étaient-elles arrivées à Vienne qu’elles étaient attaquées, détruites…blessées…cette attaque…qui hante encore souvent l’esprit de Nora…Malgré son état, elle luttait le plus possible…passant d’un adversaire à l’autre…elle voyait Yuma se battre aussi…son cœur battait si vite…Les coups enchainés détruisirent son épée et son bouclier…ses seules défenses…ses seules armes…Elle voyait Yuma tomber…blessée…elle priait pour qu’elle ne soit pas déjà…morte…Tentant de reculer…de se trouver une autre arme…pour se défendre…elle ressentit d’un coup une vive douleur au ventre…le bébé ?...Non…c’était trop tôt…elle porta rapidement sa main à son ventre…elle était ensanglantée…Quelqu’un, sans aucune raison valable, lui avait planté son épée dans le ventre…
Voilà la seule chose qu’elle parvenait à se souvenirs avant qu’elle ne s’évanouisse…

Lorsqu’elle s’était réveillée…Tout autour d’elle était couvert de sang…des épées étaient par terre…à côté de leur propriétaire… Difficilement, Nora était parvenue à se relever...elle regarda son ventre…ça ne saignait plus…mais elle avait mal…si mal…Elle avait déchiré un bout de sa chemise, qu’elle enroula autour de son ventre, en prévision…Elle était passée outre sa douleurs…cherchant sa Yuma qu’elle avait retrouvé au sol…ensanglantée…sans trop de mal, Nora s’était laissée tombé au sol, près d’elle…Elle vivait…Yuma vivait…oui…elle le savait…mais elle était trop blessée…Nora tenta de lui appliquer les soins qu’il était possible d’appliquer avec comme moyen…un bout de tissu…un peu d’eau…et…surtout…du sang… Elle tenta de soigner sa jambe…qui avait prit apparemment un sacré coup… Elle avait crié pour appeler de l'aide...mais personne n'était venu...non...personne...pourquoi ?...elles n’étaient pas de Vienne…tout simplement…Yuma avait perdu sa jambe…amputée…et Nora, rassurée par les viennois sur l’hôpital et l’aide qu’il lui donnerait si elle devait accoucher… s’y rendit…elle avait fait une belle erreur….Les contractions rouvraient ses blessures…et personne ne venait aider…On la faisait patienter…elle se vidait de son sang…Quand enfin quelqu’un s’était décidé à venir l’aider…il était trop tard…pas le temps d’aller dans une autre pièce que le hall d’hôpital…Et voilà où elle avait accouché…Elle ne parvenait pas à se rappeler de ce qui c’était passé…juste qu’elle fut endormie…et qu’à son réveil…Camille était née…Elle avait faillit mourir à nouveau…Durant tout le temps où elle est restée inconsciente, elle fut incapable de se rendre compte de tout ce qui c’était passé et du temps que cela avait prit…

Mais dés qu’elle fut en état de marcher…Yuma, Nora et Camille avaient quitté Vienne….et étaient reparties sur les routes…Elle ne voulait pas rester dans un endroit où elles étaient traitées en étrangères…
On lui avait encore laissé une chance, pourquoi ? Encore ?...elle ne comprenait pas...mais elle était au moins encore avec Yuma....et Camille à présent...Elles étaient reparties chercher les enfants chez la sœur de Nora…

Mais à nouveau un problème pondait au nez de Nora…A présent, c’était une dame ….Nora était accusée d’esclavagisme à Uzès…alors qu’elle n’avait jamais été a Uzès et n’y avait encore moins de champs…Cette histoire avait vite prit fin…peut-être les missives non agréables de Nora avaient convainques…qui sait…

Et enfin...elles avaient reprit la route de Provence...enfin...durant tout le voyage...Nora jubilait....elle avait eu si hâte...elle était tellement heureuse de revoir ses proches...ses amis...tant de gens qui lui avaient manqués...Elle avait faillit perdre la vie plusieurs fois...mais elle avait survécu à chaque fois...elle pourrai les voir à nouveau


Nora releva la tête en direction du ciel...et sourit...remerciant Aristote de ne pas l'avoir emmenée....le remerciant de lui avoir permis de revenir....de voir ceux qu'elle aimait...

Elle resta pensive, balançant doucement ses jambes dans l'eau...puis elle regarda le lac...il était beau....calme...silencieux...rassurant...Nora s'y sentait bien...
Toujours assise, elle se retourna en direction du village....se disant qu'il était peut-être temps de rentrer avant qu'une Camille affamée ne se reveille...

_________________
Nora
Whaou, Antonio, Hélène, Ines, Alaric, Torak, Camille et Zéphyr...mes anges...


Fiancée de son tendre Joss
Revenir en haut Aller en bas
Filomene2
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 51
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Lun 12 Avr 2010, 21:46

Filomene, stressé et angoissé par son baptême qui a lieu avec son aimé, arrive au bord du lac, habillé de ses vieilles guenilles afin de pouvoir nager pour ôter tout se stress.

Cherchant un coin à l'abri des regards, hôte ses braies et plonge dans l'eau fraiche, ce qui a pour effet de la revigorer.

Nageant tranquillement, ne faisant pas attention a ce qui se passe autour d'elle, faisant le vide complet, ne sentant que l'eau sur elle, l'enlaçant comme si elle était dans des bras, se sentant libre, loin de tout soucis.

Faisant quelques brassées, s'en retourne vers le rivage ou elle aperçois une silhouette au loin, n'osant sortir, reste un moment dans l'eau, puis, voyant le temps passer, fini par rejoindre le rivage et sortir en courant afin de se changer et rejoindre la maisonnette pour s'apprêter pour le baptême, se sentant un peu plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Dim 17 Oct 2010, 22:58

De longs mois s'etaient ecoulés depuis sa derniere promenade au Lac des Amoureux .
Marchant lentement elle en fit le tour , pas pressée de rentrer chez elle , où ne l'attendait que la solitude et le silence !

Depuis le depart de son epoux , elle ne voyait que rarement du monde , sauf la venue de son Amie Calli qui l'avait surement sauvé d'une mauvaise posture le jour où elle avait mit le feu au lit de l'alcove .
Chaque jour elle esperait le retour de son tendre chevalier et chaque jour elle devait supporter la douleur de ne pas le voir passer le pas de la porte !

Elle etait passée devant la maison de Max pour venir ici , mais n'osant un regard dans cette direction , elle avait passé son chemin d'un pas lourd .
Si celui çi souhaitait lui parler il savait où la trouver ...

Petit sourire , elle savait parfaitement qu'il ne viendrait pas et c'etait un fait qu'il lui fallait apprendre a digerer et a accepter surtout .

Sa longue promenade achevée , elle prit place sur le ponton ..... Celà faisait si longtemps ...
Son regard erra , comme avant , sur les arbres et les monts lui faisant face
Les vaguelettes venaient lecher et clapoter sur la rive ....
Elle resta là très longtemps , perdue dans ses pensées , songeant à son avenir , à ce qu'elle allait faire desormais .....
Quelles decisions prendre sans blesser et chagriner ceux qu'elle aimait ....
Revenir en haut Aller en bas
Belissende_de_biel
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 937
Localisation : Au grès du vent ......
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Nom: belissende_de_biel
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mer 20 Oct 2010, 21:58

La fatigue des derniers jours eu raison d'elle et c'est pelotonnée contre le plancher du ponton , qu'elle finit par s'endormir ...

Ses rêves furent à limage de sa vie depuis quelques semaines , agités et tristes .
Elle ne sentait même pas le froid de la nuit penetrer son pauvre corps decharné ...
A force de sauter des repas , elle avait perdu enormement de poids et l'on pouvait desormais distinguer sous ses vêtements , ses os qui pointaient ...


Une pluie fine commença a tomber vers le milieu de la nuit , venant mouiller ses longs cheveux epars et son visage palit sous le reflet de la lune .
Elle finit par ouvrir les yeux , completement frigorifiée et ankylosée


Breuuu!! Mais tu est folle ma Beli !! Tu vas attraper la crève , si ce n'est dejà fait !!

S'apostrophant elle même , elle se mit debout avec difficulté et serrant contre elle ses vêtements trempés , elle entreprit de renter à la forge pour se secher et se mettre au lit ...
Revenir en haut Aller en bas
l'père Alphonse
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 68
Date d'inscription : 24/05/2012

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Sam 26 Mai 2012, 10:42

Des mois , voir des années avaient passé depuis l'abandon du village ... Tout n'etait plus que ruine et la végétation avait reprit le dessus .. Finalement c'etait très beau de voir les arbres et les buissons s'installer au milieu des maisons , les lierres envahir ce qui restait de toits .
Les champs à l'abandon etaient désormais le territoir des insectes et des animaux .
L'on voyait les traces laissées par les sangliers et les cerfs .
Un juste retour des choses , on aurait presque pu penser à un paradis si l'on avait fait abstraction de quelques tombes abritées par les grand chênes ...

Il avançait vers la sortie du village , qu'il venait de traverser . Le pas lourd et le corps en sueur . Ces voyages n'etaient plus de son âge et il savait que dans quelques temps son heure allait venir .
Il ne savait quand , mais c'etait proche et bizarrement celà ne lui faisait plus peur désormais .
Ses mains noueuses serraient un bouquet de fleurs des champs , son coeur etait ceint de chagrin .
Malgré celà il voulait aller au bout de sa quête et il se devait de venir lui rendre un dernier hommage ...
Le seul assurement car la disparition de certains êtres passe parfois inaperçue ou alors laisse dans l'indifference la plus totale .
Il ne juge personne le vieux , il laisse çà au Juge final , le Grand , le Seul ..
Celui qui un jour accueille ceux qui en terminent avec leur passage sur terre .

Un miroitement au détour du chemin et le voilà qui se retrouve face au Lac des Amoureux .
Il en a passé du temps ici , à mouiller sa ligne et à venir prendre son bain très tôt le matin , pendant que certains etaient encore au lit a rêver ou a cuver !

La descente jusqu'aux rives est ma foi bien plus facile et c'est les jambes tremblotantes qu'il arrive sur le ponton de bois qui bien que vermoulu est encore un poil solide !
Pas à dire le bois de Forcalquier etait le meilleur ! Une qualité inégalable dans tout le Comté !
Oui il est toujours un brin chauvin le petit vieux .

Le voilà donc devant ce lac qu'elle affectionnait tant ... L'emotion le submerge en pensant à Elle ...
Grands dieux ils en ont pourtant eu des disputes et des vacheries à se faire ! Mais que c'etait bon ! Ils avaient fini par devenir amis finalement et ne s'etaient plus jamais perdu de vue malgré l'exil imposé face à la destruction de leur bien aimé village !

Les genoux sont durs a plier , mais il y arrive l'Alphonse .. Sa main tâte la temperature de l'eau et un leger sourire vient ecarter ses lèvres gerçées .


Oui m' p'tiote elle est bin p'us chaude qu' celle où tu r'poses .
Si j'avote pu , je t'aurote r'trouvé mi même et je s'rote v'nu t'y déposer .
Alors comme j'ô pas pu réaliser t'un dernier s'ouhait et bin acceptes c'te modestes fleurs que t' affectionnote tant et qu'elles t' disent tou' te m'n' affection ..
T' vas m' manquer p'tiote , mais j'va v'nir te r'trouver bintôt !
Foi d'Alphonse !


Le bouquet s'eloigne à la surface de l'eau et tourbillonne legerement telle une derniere danse .
Il reste là longtemps le vieux ... Jusqu'à ce que le soleil se couche ...
Puis lentement il se releve et après un dernier regard vers le bouquet qui flotte encore et qui semble scintiller avec le miroitement de l'eau , il s'eloigne le dos courbé pour rejoindre la capitale où il attendra le Grand Jour .
Il n'a pas peur le petit vieux .. non du tout .. Il espere juste ...
Revenir en haut Aller en bas
Pegase71
100% Forcalquiérain
100% Forcalquiérain
avatar

Nombre de messages : 3303
Localisation : Forcalquier
Date d'inscription : 07/06/2006

Feuille de personnage
Nom: Pégase71 de Forcalquier
Titre Noblesse: Seigneur
Terre: Ceyreste

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Dim 27 Mai 2012, 10:45

Citation :
Des mois , voir des années avaient passé depuis l'abandon du village ... Tout n'etait plus que ruine et la végétation avait reprit le dessus .. Finalement c'etait très beau de voir les arbres et les buissons s'installer au milieu des maisons , les lierres envahir ce qui restait de toits .
Les champs à l'abandon etaient désormais le territoir des insectes et des animaux .
L'on voyait les traces laissées par les sangliers et les cerfs .






Citation :
Un juste retour des choses , on aurait presque pu penser à un paradis si l'on avait fait abstraction de quelques tombes abritées par les grand chênes ...



Citation :
Ses mains noueuses serraient un bouquet de fleurs des champs



Citation :
Un miroitement au détour du chemin et le voilà qui se retrouve face au Lac des Amoureux .
Il en a passé du temps ici , à mouiller sa ligne et à venir prendre son bain très tôt le matin , pendant que certains etaient encore au lit a rêver ou a cuver !

La descente jusqu'aux rives est ma foi bien plus facile et c'est les jambes tremblotantes qu'il arrive sur le ponton de bois qui bien que vermoulu est encore un poil solide !
Pas à dire le bois de Forcalquier etait le meilleur ! Une qualité inégalable dans tout le Comté !
Oui il est toujours un brin chauvin le petit vieux .





Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mar 29 Mai 2012, 21:09

[Pfiouuuuu
Merci]

Al était là, recroquevillé dans son petit coin, il regardait le lac, il souriait, pleurait
Tant de souvenirs
Il vit une sillouette familière s'approcher du ponton


Salut l'père Alphonse
Tu fais quoi par ici ?
Ce ponton n'est plus très solide tu sais


Revenir en haut Aller en bas
Max_xyl
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Nombre de messages : 796
Localisation : Forcalquier, Capitale de la Haute Provence
Date d'inscription : 23/03/2006

Feuille de personnage
Nom: Max_xyl
Titre Noblesse: Seigneur
Terre: Saint Etienne les Orgues

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Dim 03 Juin 2012, 21:28

Celà faisait longtemps, très longtemps que Max n'avait pas foulé le sol de Forcalquier.
Forcalquier, son village où il avait connu tant de bonheur et qui n'était plus que soufrance.
Seul restait des souvenirs, le village tout entier avait sombré.

Il s'en voulait de n'être pas revenu plus souvent pour garder avec les derniers passionnés du village un semblant d'âme.
Mais il était tard, trod tard et ce retour parmi les ruines était difficile pour lui
Que de pensées tourbillonaient dans sa tête, il avançait d'un pas lourd, un pas empreint de tristesse
ses enjambées étaient telle qu'à chaque seconde il semblait s'éloigner plutôt que de s'approcher.

Il était vidé, il ne savait pas vraiment pourquoi son corps venait ici comme attiré par une force
il devait savoir au fond de lui que c'est ici qu'il serait le plus près d'elle.

...
Revenir en haut Aller en bas
l'père Alphonse
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 68
Date d'inscription : 24/05/2012

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Lun 04 Juin 2012, 15:02

Quelques minutes avant :

Citation :
Le voilà donc devant ce lac qu'elle affectionnait tant ... L'emotion le submerge en pensant à Elle ...
Grands dieux ils en ont pourtant eu des disputes et des vacheries à se faire ! Mais que c'etait bon ! Ils avaient fini par devenir amis finalement et ne s'etaient plus jamais perdu de vue malgré l'exil imposé face à la destruction de leur bien aimé village !

Les genoux sont durs a plier , mais il y arrive l'Alphonse .. Sa main tâte la temperature de l'eau et un leger sourire vient ecarter ses lèvres gerçées .

Oui m' p'tiote elle est bin p'us chaude qu' celle où tu r'poses .
Si j'avote pu , je t'aurote r'trouvé mi même et je s'rote v'nu t'y déposer .
Alors comme j'ô pas pu réaliser t'un dernier s'ouhait et bin acceptes c'te modestes fleurs que t' affectionnote tant et qu'elles t' disent tou' te m'n' affection ..
T' vas m' manquer p'tiote , mais j'va v'nir te r'trouver bintôt !
Foi d'Alphonse !


Le bouquet s'eloigne à la surface de l'eau et tourbillonne legerement telle une derniere danse .
Il reste là longtemps le vieux ... Jusqu'à ce que le soleil se couche ...
Puis lentement il se releve et après un dernier regard vers le bouquet qui flotte encore et qui semble scintiller avec le miroitement de l'eau , il s'eloigne le dos courbé pour rejoindre la capitale où il attendra le Grand Jour .
Il n'a pas peur le petit vieux .. non du tout .. Il espere juste ...


Salut l'père Alphonse
Tu fais quoi par ici ?
Ce ponton n'est plus très solide tu sais



Boudiou !!! Vl'a t'y pas qu'il sursaute le petit vieux !
Des voix !! il entend des voix !!
Son regard perce l'obscurité ambiante pour venir accrocher un vagabond ...
En tout cas s'il ne l'est pas il en a tout l'allure !!

Même pas tranquille pour lui dire un dernier au revoir !!
Faut toujours que l'zinzin d' Al1 y traine derriere !!
Mais bon , à voir sa tête l'est pas dans un meilleur etat d'esprit que lui même ...
L'a lui aussi sans doute beaucoup de peine !


Le vl'a qui r'brousse chemin le petit vieux et que lentement il vient prendre place près de l'homme .
Un simple geste de la main
Une main qui se pose sur l'epaule de l'homme et qui se veut reconfortante finalement


Va nous manquer hein ?
Mais l'sra toujours ici ...
Quand on voudra l'y parler , faudra v'nir au lac ...
L'aimait bien le Lac et s'avote qu'elle voulote reposer ici
Aristote en a voulu autr'ment , du moins pour l'corps
L'âme et le coeur eux , sont ici ...


Moment d'emotion , ils regardent tous deux le bouquet qui continue a tournoyer , comme pour leur dire
regardez .. je danse .. je suis là .. avec vous .. toujours et pour l'eternité ....


Un craquement de brindilles les fit soudain sursauter et d'un commun accord ils tournerent la tête en direction des feuillus derriere eux !

Y'a quelqu'un !! Qui va là !!
Revenir en haut Aller en bas
Al1
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   Mar 05 Juin 2012, 18:52

Un simple geste, une simple main posée peut parfois vous apporter tant de réconfort, Al esquissa un sourire

Oui elle nous manque, elle sera toujours là, dans mon coeur, dans le votre aussi j'en suis certain et ici son Forc qu'elle aimant tant, son lac, sa forêt, cet endroit qu'elle n'a jamais quitté

Al regarda l'père Alphonse

Vous savez elle vous aimait beaucoup et d'ou elle est, elle doit nous regarder et sourire, ou pleurer
Je ne sais pas


Ils regardaient, ensemble, ce bouquet qui semblait danser devant eux, les yeux de Al ne pouvaient plus garder leurs larmes quand un bruit les fit sursauter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lac des Amoureux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lac des Amoureux
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR *les anciens de* FORCALQUIER :: PLAN CADASTRAL ET VIE DU VILLAGE :: Quartier des Lavandes :: Le Lac des Amoureux-
Sauter vers: