POUR *les anciens de* FORCALQUIER


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Chateau d'AixChateau d'Aix  Connexion  

Partagez | 
 

 La maison de Bloudas

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: La maison de Bloudas   Ven 28 Nov 2008, 14:40

Bloudas fit plusieurs fois le tour du village pour trouver une maison qui lui conviendrait. Lorsqu'elle eu trouvée, elle alla au bureau de Cadastre et rencontra la responsable des ventes.

Bonjour Dame, je suis Bloudas, ca fait pas très longtemps que j'ai quitté la maison de mes parents et je voudrait avoir une maison bien à moi!!

La dame sourit

Vous avez une idée de l'endroit ou vous voulez habiter?

Oui au 13 quartier de l'église!!

Pas de problème je vous donne les clés pour visité l'endroit.

Je vous remercie!! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Alexandra
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 314
Date d'inscription : 02/09/2008

Feuille de personnage
Nom: Alexandra1
Titre Noblesse: Chevalier
Terre: Deux champs de blé

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Ven 12 Déc 2008, 16:40

Alexandra envoya porter une missive afin de souhaiter la bienvenue dans sa nouvelle demeure à Bloudas:

Citation :
Très chère ancienne colocataire,

j'espère que tu te plais bien dans ton nouveau chez toi ! Ainsi je ne peux te cacher que j'espèrais te voir toujours chez moi à mon retour car tu ajoutais une touche de vie dans ma maisonnette !

Cependant, je conçois parfaitement que tu te senta davantage mieux dans ton propre chez toi !

Sache que je suis très heureuse pour toi et que j'espère avoir l'honneur bientôt de partager quelques choppes avec toi mais chez toi et non en taverne cette fois !!!

À très bientôt je l'espère !!!!

Alexandra
Revenir en haut Aller en bas
Thor31

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mer 17 Déc 2008, 18:48

Thor avait eu du mal a trouver la maison que sa chérie lui avait indiqué trop contant d'être arrivé il se précipita devant la porte et frappa.


Thor attendis que son amour vienne lui ouvrir la porte.




Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Jeu 18 Déc 2008, 05:52

Bloudas s'était endormi tranquillement dans son lit. Elle se leva apres une bonne siete fraiche et dispos. Lorsqu'elle descendit a la cuisine, un pigeon l'attendait. La fenêtre était ouverte alors le volatile n'avait eu aucun mal à rentrer et à s'installer sur la table. Il picossait le bout de pain qui trainait sur la table lorsqu'elle le remarqua et vit le message qu'il avait a sa patte. Elle le lit tranquillement avant d'y répondre et de prendre un parchemin ainsi qu'une plume et d'un encrier.

Citation :
Bonjour Alex,


J'ai hate de te voir ca ferait du bien de te recevoir pour une fois chez moi plustot que chez toi. Smile Tout va bien ici, je suis bien dans ma maison et je vait voir de temps en temps si tout va bien chez toi aussi. J'ai passé au niveau artisan cette semaine et j'ai ouvert une échoppe de tisserant. J'y est fait mon premier bouclier hier, je suis pas mal fiere de moi!!

Pour Yvann cest fini avec lui!! disons que quelqu'un qui dort plus qui parle n'est pas trop mon fort de toute façon alors voila je croit que j'ai trouvé le bon cette fois... il s'appele Thor.. je te le présenterai lorsque tu reviendras a Forc..tu va voir il est sympa. Razz

Comment ca se passe pour toi? Tu reviens bientot?

Donne moi vite des nouvelles!

bisous
Bloudas


Elle roula le parchemin et l'attacha a la patte du pigeon qui s'impatientait près d'elle et le guida jusqu'à la sorti ou elle le vit s'envoler. Elle alla manger un morceau lorsqu'elle entendit frapper a la porte et elle alla répondre. Elle fut heureuse de constater qu'il s'agissait de Thor et lui ouvrit volontier la porte. Elle le laissa passer et l'embrassa tendrement.

Kikou mon coeur!! Allez vient reste pas la voyons!!
Revenir en haut Aller en bas
Thor31

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Jeu 18 Déc 2008, 16:59

Thor entendis un bruit et la porte s'ouvrit et a la vision de ça douce son visage s'illumina


Citation :

Kikou mon cœur!! Allez vient reste pas la voyons!!


Thor entra et répondit son baise en prolongent.


Comment va tu mon amour comme tu vois j'ai réussi a trouver ce ne fut pas facile mais je suis la


Thor pris Bloudas par la taille et l'embrassa tendrement




Tu me fais visité ta demeure





Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Sam 20 Déc 2008, 06:27

Elle embrassa son ange lorsqu'il se décida d'entrer chez elle.

Bien sur mon coeur je te fait visité... voisci la cuisine et la salle a manger....

Elle lui montra la piece ou déjà un chaudron était sur le feu de la cheminée a chauffer le repas du soir. Bloudas poursuiva ensuite la visite lui montra le salon les latrines.

Ici c,est toute les chambres qui y sont.... celle des amis ici... , elle lui montra les deux chambres du fond et montra ensuite la sienne qui était plus grande que les autres, ici c'est ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Thor31

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Sam 20 Déc 2008, 16:15

Thor pris le bras de sa bien aimé et fit le tour de la propriété.



Très belle demeure mon amour. Le repas a l'aire bien bon.





Tu de bien belle chambre d'amis et le tienne et superbement bien décoré





La quelle va tu me donner lui dit t'il en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Lun 22 Déc 2008, 02:53

Bloudas regarda son ange d'un air entendu sachant que trop ce qu'il attendait mais elle voulait le taquiner un peu quand même.

Mon ange..ca dépendra de toi ca tu sais.... Que veux tu exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Thor31

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 23 Déc 2008, 13:57

Thor la regarda avec un sourir qui en dit long.

Je pense que je vais prendre la grande si ça ne te géne pas.



puis la pris dans les bras et l'embrassa tendrement
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Ven 02 Jan 2009, 18:00

Elle sourit sachant que trop ce que voulait son ange. Elle se laissa emporter par son baiser le faisant prolonger.

Je t'aime mon ange!! D'accord on va dans la grande. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Druss33
Forcalquiérain nouvel arrivant
Forcalquiérain nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 15 Sep 2009, 13:02

Après une soirée fort arrosée à la taverne municipale, druss se réveilla ce matin avec un bon mal de tête. Ne reconnaissant pas sa maison il chercha à savoir où il se trouvait. En fouillant sa mémoire ses souvenirs lui revinrent peu à peu.

La taverne, la bibine, le scotch, des amis, Blou... Oui Blou...

Il se souvint qu'il avait passé pas mal de temps avec cette charmante Demoiselle. Elle avait fait renaître quelques miraculeuses sensations dans son cœur fort fermé ces derniers temps. Quelques minutes avaient suffit pour que quelque chose se produise entre eux... Une sensation somme toute très agréable. En y repensant désormais il espérait que ce n'était pas la boisson qui lui avait donné ces impressions. A en croire du lieu où il se trouvait ce n'était pas le cas.

Druss se leva et prit le loisir de se servir un verre de lait dans la cuisne de la demeure. Il se dît qu'il apporterait une ou deux bouteille de lait dans la journée pour remercier Blou de son accueil et de son hospitalité chez elle. Au fur et à mesure qu'il buvait les souvenirs se faisaient plus précis.

Le moment où Beli avait vu la bouteille de scotch avait été un tournant décisif dans cette soirée. Là tout s'était accéléré : l'air de la taverne avait transpiré des effluves alcoolisées, les gens commencant à partir avant d'être réduit à rentrer chez eux à quattres pattes, les laissant seuls tous les deux pour quelques minutes d'une complicité naissante. Ensuite Zarco était revenu et lui avait annoncé que Blou était sa soeur. Comment ne s'en était-il pas douté plus tôt, cet air de famille, cette gentillesse... Puis Zarco les avaient à nouveaux laissé dasn un élan de sobriété, voyant que le moment n'était pas préposé à les déranger.

Pendant ces quelques temps passés bien trop vite, Blou et lui s'étaient encore rapprochés. Il se souvint à présent du doux contact de Blou lui embrassant la joue. Cela lui avait fait explosé le coeur de plaisir.

Après avoir repris tous les deux leurs esprits, ils s'étaient rendus compte de l'heure tardive et avait décidé de sortir de la taverne pour prendre l'air avant de rentrer chez eux pour une nuit qui s'annonçait difficile.

Là les deux jeunes gens s'étaient pris à discuter et le temps avait passer plus vite qu'ils ne s'en étaient rendus compte. Ils avait fait un bon tour du village pour s'arrêter un long moment sur les berges du lac. Ils avaient eu tout le loisir de contempler les étoiles jusqu'aux premières lueurs de l'aube.
Effarés par le temps qui avait passé Druss raccompagna sans tarder Blou chez elle. Celle ci l'avait invité à entrer pour une dernière tisane mais avant même que l'eau soit assez chaude, ils s'étaient tout deux endormis.
Elle s'était visiblement réveillée avant lui et quelques indices dans la maison prouvaient qu'était partit à la hâte, inquiète sûrement d'être accusée de retard dans son travail. Voilà ils en étaient là...

Druss malgré sa migraine s'habilla rapidement et parti lui aussi à ses occupations. Une bonne lame a forger l'attendait chez lui. Il avait pris un peu de retard et s'attendait chaque jour à vois quelqu'un du comté débarquer pour lui signaler.
Avant de partir il laissa un court message :


Citation :
Ma Dame,
J'ai passé une des soirées les plus merveilleuses de mon existence à vos côtés et j'espère bien avoir l'occasion de renouveler ce genre de moments avec vous.
J'espère que nous trouverons un peu de temps pour nous voir le plus vite possible. Pourquoi pas ce soir en taverne ? Enfin, je ne vous en voudrez pas si vous ne pouviez pas.

Vous embrassant,
Votre désormais dévoué,
Druss
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 15 Sep 2009, 17:40

Le soleil pointait a peine les rayons que la jeune femme se réveilla péniblement. Elle se sentait un peu perdu, regardant autour et s'appercevant qu'elle n'était pas au Chateau d'APT elle sentait une forme dans le lit qui lui semblait inconnu pourtant. Blou jeta un coup d'oeil a l'homme, c'était pas Dahut, mais Druss qu'elle avait rencontré la veille durant sa premiere journée de célibat depuis longtemps.

Ayant quitté Dah le matin, puisque de toute facon toute tentative de lui faire rentrer l'idée qu'elle était malgré lui et sans son accord, qu'elle fait parti de la famille des Cianfarano, ca lui était impossible de le concevoir pour lui, bah tant pis, c'est qu'il l'aimait pas. De toute facon, Blou avait murement réfléchi, durant tout ses temps d'absences, à le quitter et l'occasion était trop belle.

Elle avait été fêté toute la journée buvant, l'un a la suiste de l'autre, les nombreux pastis, stoch et tout autre alcool consommable. Après un moment de somnolence s'était appercu de la présence d'un homme qui était pas là avant sa somnolence. En le regardant bien il s'agissait de Druss, qu'elle reconnu parce qu'il fut un moment ou il était du conseil municipal. Elle se demanda par moment pourquoi elle restait a ce conseil mais peut etre qu'elle trouvera la réponse un jour a ce mystère pour le moment son attention était retenu par cet homme qui par ce sourire charmeur, avait attiré son attention par sa simplicité.

Elle remercia son frère mentalement de les avoir laissé seuls a un moment de la soirée où ils commencaient a faire plus ample connaissance tout les deux. Tout ces moments qu'ils avaient perdu a se voir qu'au CM alors qu'elle se promena allègrement dans la Provence à la connaissance de nouveaux visages et se visitant le village d'Aix, Marseille ou même Toulon.

Lorsqu'ils furent seuls, Blou était un peu intimidée par la prestance de Druss peut-être parce qu'elle le connaissait pas dans le fond, elle allait prendre le temps de le connaitre avant et verra ensuite où ca les menerait.


Il lui avait gentilment de la racompagner jusqu'à chez elle, malgré son état d'ivresse, elle se souvenait avoir fait un détour par le quartier des Oliviers où il lui avait montré où il avait sa maison puis avait fait ensuite fait le chemin de retour vers chez elle sur la rue de l'Église. Ses souvenirs étaient vagues, et se retrouva chez elle sans savoir comment avait été le reste du chemin pour se réveiller au matin à ses cotés. Elle ignorait ce qui s'était passé entre ses deux moments mais, sans doute qu'il s'était rien passé de particulier vu qu'aucun vêtements étaient éparpillé mais soigneusement placer sur la chaise alors qu'elle était en tenu de nuit.

Elle se leva sans faire de bruit, elle était de garde aujourd'hui et avait une ronde a faire où elle s,était porté volontaire a aider la défense du village. Elle laissa un mot a Druss ayant confiance qu'il allait bien fermé la porte convenablement évitant les rentrés indésirable dans la maison.

Citation :
Bonjorn,

Je vous remercie pour cette délicieuse soirée que vous m'avez si gentilment offert. J'espere vous revoir ce soir comme convenu. Je vous souhaite en attendant une tres belle journée

Cordialement
Blou
Revenir en haut Aller en bas
Nucam



Nombre de messages : 2
Age : 32
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 29 Sep 2009, 02:01

Nucam venait de terminer d'équiper les chevaux. Zarco et Calli s'occupaient de la charrette pour porter toutes les affaires. Il prit le temps de bien tout vérifier, c'était son premier voyage et il ne voulait pas oublier quoi que se soit. Il prit soin de faire quelques réserves de charbon pour sa douce qui allait surement en faire un bon usage durant ce voyage à Marseille.

Une fois tout vérifier, il prit la direction de chez sa tendre et douce chérie qui l'accompagnait, dans ses pensées. Il se sortit les morceaux de paille et autre poussière des vêtements, prit soin de ne pas en mettre partout.

Blou était un peu tracassée par les aléas de la vie du village, elle semblait bien préoccupée, alors Nucam prit soin d'elle à leur arrivée à la maison. Il trouva sur le poêle une bouilloire, il l'a remplit d'eau pour ensuite la mettre à chauffer. Le feu était encore chaud... Nucam prit dans sa besace quelques plantes séchées qu'il avait prit dans la belle forêt de Forca. Un petit mélange pour la nuit...

Repose toi ma douce je m'occupe de te préparer une petite tisane pour t'aider à relaxer...
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 29 Sep 2009, 05:46

La journée avait été riche en évenements. Blou avait passé au Chateau d'Aix pour faire son rapport journalier et voir tout ce qui se passait dans les conseils municipal et comtal. Plusieurs évenements l'achevait de la préoccuper, plusieurs départ en perspective... la maladie d'un ami du CC en plus... la démission forcé de celui-ci n'ayant plus la santé de continuer... Bloudas avait le coeur lourd et tres triste par tout ces départs. Par chance il y avait les baptemes qui égayait ses jours sombres et la rencontre dernierment d'un homme merveilleux par la même occasion.

Elle devait maintenant préparer son voyage vers Marseille, nouvellement arrivé a la confrerie de Gardians, Blou devait s'occupé des chevaux le temps qu'elle soit admis Écuyère. Elle alla donc atteler les bêtes et installer les charettes pour y placer les réserves nécessaire pour tout le monde. Tout devait y être.... nourriture, vêtements de rechange et tout pleins d'autre chose. Nucam s'était proposé pour l'aider ce qu'elle avait bien sûr accepté.

Tout ceci fait, elle pu enfin retourner a la maison accompagné de son ange qui la reconduisit jusqu'à là. Il s'était mis en tête de la dorloter, ce qu'elle allait tout de même pas se plaindre pour une fois qu'on pensait à elle un peu plustot que ca soit elle qui pense a tout le monde sauf elle même.


Tu es vraiment un amour mon ange....Je pouvais pas mieux tomber que sur toi.... tu es merveilleux. Razz

Elle le regarda faire la tisane lui montrant où était les tasses et le chaudron pour bouillir l'eau au dessus de la cheminée.

Mon ange? Tu vas rester pour la nuit j'espère ? Je voudrais pas que tu ailles dormir n'importe où quand même....
Revenir en haut Aller en bas
Nucam



Nombre de messages : 2
Age : 32
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mer 30 Sep 2009, 13:19

Nucam servit les tasses de thé, ça sentait bon la forêt et la détente... Blou lui proposa de passer la nuit chez elle... Il était un peu surpris mais ne déclina pas l'offre, quel bonheur de pouvoir passer la nuit sous le même toi que sa chère et tendre...

Oui mon cœur, si tu m'invites je vais rester à dormir ici...

Nucam s'assit juste à côté de sa douce, passa un bras sur ses épaules et caressa le cou de sa douce... Il était si content d'être là à ses côté...

Nucam buvait sa dernière gorgée de thé et passa derrière sa douce encore assise et commença un tendre massage...
Elle avait subit quelques stress ces derniers temps alors il essaya de la détendre...


Ca te plait ma chérie ?
Revenir en haut Aller en bas
Zarco
Forcalquiérain dans l'âme
Forcalquiérain dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 46
Localisation : 10, Quartier du Mistral, Forcalquier
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Nom: du Mystraal
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Dim 04 Oct 2009, 16:30

Arrivé à destination, Zarco débarqua et aida sa chérie et les enfants pendant que Bloudas venant à leur rencontre.

Nous te laissons la charrette, si tu veux aller te promener avec les enfants.

Nous te remercions beaucoup et prenons la route tout de suite pour revenir rapidement...

Première séparation pour les parents et les enfants.

Chloé, la première, posait des questions à son père, ayant peur qu'ils ne reviennent pas et Rhys occupait sa mère avec des questions du même genre. Pour ce qui est de Jénifeal, elle avait trouvé les bras de sa tante et s'amusait avec les cheveux de cette dernière...

Un fois tout le monde rassuré... on presque... Zarco fit le tour des bisoux et calins à chaque enfant et un dernier à Bloudas pour la remercier.

Il prit les bagages sur son dos et joint sa main à celle de Calli avant de prendre la route en jetant un oeil derrière et espérant revenir rapidement...

_________________
Zarco de Cianfarano du Mystraal
Seigneur d'Eygalières
Brin de folie de Callishane Leroy
Père de Chloé, Rhys, Jénifael, Fleure et Guillaume


''Ma famille en premier... le reste ensuite...''
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Dim 07 Mar 2010, 19:11

Bloudas décida de travailler chez elle, elle avait promis à Calli de prendre soin de ses neveux et nièces. 4 enfants à s’occuper était du sport lorsque Monfort passait plus de temps à son bureau de la mairie qu’à la maison. Blou devait, de son coté passer à son bureau de porte parole ramasser ses dossiers et les étudier à tour de rôle. Elle avait pas mal de boulot. Chloé, vint voir Blou bien installé à la table des tas de dossier ouvert devant elle.

Tantiiiiiine?

Oui??

Est-ce qu’on peut faire des biscuits aujourd’hui?? Moi, Rhys et Jani on t’aiderait à les faire si tu veux….

Bloudas réfléchi, elle devait bosser pour le conseil mais elle devait aussi s’occuper des enfants. Elle mit donc ses dossiers de coté il était temps de jouer avec eux les dossiers attendront au moment où ils dormiront sans doute. Les jumeaux dormait tranquillement dans leur berceau il ne lui restait plus que les trois plus vieux.

Daccord alors ça prend de la farine et du sucre…. Tu sais ou elle l’est? Tu vois là dans l’armoire?? C’est les deux pots de grès là juste devant….



Voyant la p’tite donner un des deux pots à son frère, elle se surprit à espérer qu’il ne l’échappe surtout pas.

Tu crois que maman et papa sera content lorsqu’ils vont voir qu’on leur a fait des biscuits??

Bloudas ne voulait pas décevoir les enfants mais devait tout de même les mettre devant la réalité.

Bien ils risquent de plus être bon les biscuits d’ici le temps qu’ils reviennent tu sais….

On veut les voir….

Oui, je sais bien Chloé, mais je ne pense pas que ça soit possible pour le moment…. Tu sais, ils aident la Marquise à défendre notre Comté. Ils seront des héros à leur retour. Je sais que vous vous ennuyez d’eux et c’est tout à fait normal tu sais.

La gamine fit une moue boudeuse mais Blou voyait bien qu’une crise de larme allait bientôt arriver. Elle devait trouver une solution rapidement avant que la crise arrive.

Et si on leur envoyait par pigeon?? Tu crois qu’ils seraient contents?

Ohhhh ouiiiii!!! Bonne idée Tantine!

Oui zé v’ai que zé une bonne idée!

Ils se mirent donc à faire le mélange, Blou laissa mettre les mesures dans le grand bol et Bloudas mélangea ensuite les ingrédients correctement avant de l’étendre avec un rouleau sur la table laissant les enfants faire les formes qu’ils voulaient dans la pâte. Blou les mirent ensuite au four et durant ce temps ils nettoyèrent ce qui avait servit à faire les biscuits et la table bourré de farine. Lorsqu’ils eurent fini, il était temps d’enlever les biscuits du four. Blou les laissa refroidir et invita les enfants a bricoler l’emballage qui servira pour les biscuits pour le transport ce qu’ils firent avec plaisir.

C’est très jolis vos emballages les enfants, je suis fière de vous…. Ils vont être contents j’en suis sûr. Vous voulez gouter vos chefs-d’œuvre pendant que j’en emballe pour vos parents?

Ils répondirent à l’unisson, la jeune femme sourit, c’est ce qui était bien avec les enfants, il n’y avait que du vrai pas d’hypocrisies. Tu savais tout de suite quand ça allait ou pas avec des enfants grâces à leurs réactions toujours très spontanée.

Ouiiiiiiiiiiii!!

Allez, prenez-en un alors.

Elle prit soigneusement leur emballages colorés et les mirent sur la table. Bloudas pris quelques biscuits et les enveloppas dans une petite boîte avant de les envelopper des papiers colorés des enfants.

Voilà…. Qu’est-ce que vous en penser?

C’est super Tantine…on peut l’envoyer maintenant??

Oui bien sûr, tu veux aller chercher un pigeon dans la volière? Ou tu veux que j’aille le chercher et vous attacher la ficelle ensuite?

Je préfère que ça soit toi qui aille le chercher, la dernière fois, il m’a pincé le doigt, et ça fait mal.

Bon ok, je vais le chercher et vous ne bougez pas hein?

Non, non on ne bouge pas….

Bloudas, se dépêcha, elle prit rapidement un pigeon et le ramena à la maison retrouvant les enfants sagement assis à finir leur biscuit. Elle prit le paquet et attacha aux pattes du volatile. Elle espéra que le paquet ne soit pas trop lourd pour l’oiseau. Elle laissa le pigeon s’envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Zarco
Forcalquiérain dans l'âme
Forcalquiérain dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 46
Localisation : 10, Quartier du Mistral, Forcalquier
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Nom: du Mystraal
Titre Noblesse:
Terre:

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mar 16 Mar 2010, 13:41

un pigeon se posant sur le rebord de la fenêtre un message à la patte...

Citation :
Bonjour à tous,

Chloé, Rhys, jéni, Fleure, Guillaume et tantine Bloudas

Nous avons bien recu votre cadeau.. et nous en sommes très content.

Nous pensons à vous tous les jours, et avons bien hâte de vous retrouver...

Maman et papa vont bien... et nous espéront que vous vous ne faisez pas trop de bêtises avec tantine Blou... et ne pas toujours faire la même chose qu'elle...

Papa et maman vous aime ... nous nous ennuyons de vous tous

bisous à tous

Papa Zarco et Maman Calli
xxx...

_________________
Zarco de Cianfarano du Mystraal
Seigneur d'Eygalières
Brin de folie de Callishane Leroy
Père de Chloé, Rhys, Jénifael, Fleure et Guillaume


''Ma famille en premier... le reste ensuite...''
Revenir en haut Aller en bas
Callishane
100% Forcalquiérain
100% Forcalquiérain
avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : 6, quartier du Mistral - 1, rue des tavernes!
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Mer 17 Mar 2010, 22:50

Il l'avait laissée.. désemparée...

Son coeur était là.. et pourtant, il était au loin..
Sa maladresse atteignait des sommets depuis le matin..
Ses glissades aussi..

Même ses mots s'alignaient mal..
Aussi, décida-t-elle de prendre le taureau par les cornes et d'écrire un peu.. exorciser tout ça..
Placer ses paroles tues en un doux discours pour les enfants.

Elle sortit une plume..
Et après qu'elle se soit envolée trois fois vers le sol, elle avait pu saisir le parchemin qu'elle avait choisi et ouvrir le pot d'encre.


Citation :
Bonjour ma Blou..

J'espère que, depuis le mot que vous a envoyé Zarco, vous allez tous bien..
Je sais que tu prends bien soin de tes neveux et nièces et je t'en remercie encore..
Et je ne pourrais jamais assez le faire.. pour tout ce que tu auras fait pour eux..
Je suis bien triste de ne pas être là bas avec vous.. mais coincée dans cette ville qui m'a toujours mise mal à l'aise..

J'espère que tu en as encore du temps pour toi.. et qu'ils ne te font pas trop de misères!!
J'espère tout autant que tu ne leur apprends pas trop à en faire, mademoiselle belle soeur pas sage! ^^

J'aimerais pouvoir vous renvoyer quelques petites choses en retour de ces jolis biscuits qui ont été très utiles ( et même plus!) à ton frère.
Seulement - et je pense que c'est partout pareil - il est difficile de cuisiner quoi que ce soit ici.. comme de trouver facilement de la nourriture..
Malgré tout, si tu as besoin du pigeon, tu peux le faire rôtir!!

Souriant un brin en écrivant ses mots, elle sursauta quand la plume lui piqua la paume..
Elle venait encore de se déconcentrer.. de ne pas faire attention à son environnement pour se perdre dans ses pensées.
Agitant sa mimine, elle grimaça et reposa le bout pointu qu'elle venait de planter, dans l'encrier.
Puis avisant la tâche mêlée de rouge sang et de noir encre sur le parchemin, juste en dessous de ses derniers mots, elle soupira, et reprit son écriture.

Citation :

Bon.. Tu vois comme ça, ce que je veux dire..
A parler de le faire griller..
Et je suis sûre que ça ne fera pas de mal aux enfants de manger un peu de viande..
Surtout avec les temps assez durs du moment..
J'aimerais tant être là.. les voir grandir..
Participer à leur croissance..

Je te mets un mot avec ma lettre pour eux.
Je pense que tu pourras leur laisser pour qu'ils le lisent eux même..
Il faut que Chloé s'entraîne un peu encore.. et que Rhys s'y mette bien comme il faut..


Prends bien soin de toi, Ma Blou.
Fais un petit bonjour à Patron pour aller avec...
Plein de gros bisous.. en espérant revenir tout bientôt.

Callishane.

P.S. :
Désolée pour la tâche..
Un peu de distraction..
Je me remets doucement d'une.. légère.. blessure.. mais ne le dis pas aux enfants.
Je ne veux pas qu'ils s'inquiètent..
J'attends le retour de Zarco qui a suivi l'armée pendant ma convalescence et si on peut, nous viendront vous voir..

S'arrêtant là pour éviter d'ajouter quelque chose qu'elle aurait pu regretter, elle déposa parchemin et plume..
Reprenant un autre parchemin, elle inscrivit au verso le nom de chacun des enfants puis, attendant que cela sèche, elle repassa la langue sur l'endroit où la plume avait percé sa peau.


Citation :
Bonjour à vous tous..

J'espère que vous allez tous très bien et que vous prenez bien soin les uns des autres.. ainsi que de Tante Blou.
Papa a énormément apprécié les biscuits que vous avez tous préparé.
Il les a pratiquement tous mangé!
Heureusement que j'ai réussi à en prendre quelques uns, avant qu'il ne les trouve!

Nous sommes très fiers que tout ce que vous faites.
J'espère pouvoir rentrer auprès de vous dès que possible pour profiter des restes avec vous de la réserve de nougat que j'avais confié à Chloé, en comptant évidemment sur le fait qu'il en reste encore!!!

Vos papillons ne me quittent pas..
Tout comme vous ne partez jamais de mes pensées.
Nous reviendrons aussi vite que possible.

Je vous aime.

Maman.

Réarrangeant les figurines alignées à ses côtés, elle soupira et finit par cacheter le petit mot pour le glisser dans celui destiné à sa Blou et fermer le tout.
Attrapant le malheureux pigeon déjà bien malmené, elle lui lia le message un rien volumineux à la patte et le fit partir en direction de Forc..

Elle repartit ensuite à attendre le retour de son époux..
Elle, qui avait plus ou moins promis de le faire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Sam 20 Mar 2010, 20:28

Chloé, Rhys et Jéni jouait a cache-cache dans le jardin avec les enfants de Guirre et Zaby alors que Blou s’occupait des jumeaux a l’intérieur. Ils commençaient à ramper partout dans la maison. Les enfants de Zaby étaient arrivés plus tard et rendu au point où elle en était, 2 de plus ou 2 de moins, ça n’avait plus de différence. Ils avaient de quoi s’occuper. La fenêtre grande ouverte de la cuisine faisait entendre leurs cris qui accompagnaient leur jeu lorsqu’ils étaient trouvés.

Bloudas souriait alors qu’elle s’apprêta à composer son rapport de la semaine, même si elle aurait voulu être procureur plutôt que porte-parole, il en restait pas moins que les responsabilités étaient grande. Elle soupira, ses prises de têtes de plus en plus constantes avec Strong pour de simple question de jour de retard sur des publications de votes ou de rapport, alors qu’elle attendait que la majorité des membres ai donné leur rapport hebdomadaire, la faisaient réfléchir sur son avenir politique. Allait-elle changer de groupe politique pour la prochaine campagne?? Rejoindre l’AP comme Ludovi lui avait proposé depuis quelques campagne alors que Blou lui répond a toute les fois qu’elle allait y réfléchir pour finalement continuer au coté de son frérot et sa belle sœur et une parti de la famille par alliance? Il ne lui restait que quelques jours maintenant pour y réfléchir, la liste allait être disponible dans deux semaines pour que les Provençaux puissent se faire une idée sur ce qui s’en venait bien que les noms étaient semblables d’une élection à l’autre. Bloudas aura à prendre une grande décision, elle avait déjà mis au courant son frère Zarco et la comtesse et amie Led. Elouyf préparait de son coté un nouveau parti aussi, Led lui a parlé, mais Bloudas ne se trouva pas beaucoup d’affinités avec l’ours bien qu’ils s’entendaient bien et l’intelligence avec laquelle il parlait lui prouvait qu’elle ne perdrait pas son temps en conversation et négociation inutile avec lui. Bloudas s’aperçu que finalement elle était plus conservatrice qu’innovatrice.

Elle avait toujours beaucoup de mal avec les changements bien qu’elle finissait par s’y habituer. Elle était de nature plustot patiente pour ce genre de comportement mais lorsqu’elle en avait assez ne fallait pas se mettre dans son chemin. Elle pouvait devenir méchante mais s’en prendrait jamais à ceux qui lui avaient rien fait. La jeune femme s’en apercevait a mesure des prises de têtes avec ce prétentieux de juge comtal qui croit tout savoir et qu’il pense en plus que tout le monde doit connaitre son boulot par cœur sans aide parfois. Elle lui répondait de plus en plus bête a toute les fois, elle soupira. Elle qui voulait pas être soldate justement pour pas qu’on lui change son caractère d’un naturel doux , elle avait cette impression d’être dans une armée alors qu’il était le seul a lui mettre de la pression et lorsqu’elle en parlait a d’autre membres du conseil lorsqu’elle les croisait, on lui assurait que tout était beau et qu’elle faisait un bon travail. « De pas se faire de soucis avec ça » comme on lui disait. Elle ne fera pas ce qu’il s’attend d’elle, elle lui montrera qu’elle a du caractère aussi et qu’il est inutile qu’il essais de la faire démissionnée de son rôle de porte parole. Ce n’était pas elle le problème dans le conseil mais lui et son air grognon. Mais pourquoi qu’a chaque fois qu’ils font un mandat ensemble, il s’en prenait constamment à elle? 3 fois qu’ils travaillent ensemble, 3 fois son comportement avec elle changeait carrément passant de son comportement amical lorsqu’ils se voyaient en taverne à un comportement agressif au conseil comtal. Même le reste du conseil lui en parlait lui disant qu’il était excessif et qu’il y a pas de quoi devenir fou pour une question de jour de publication.

Une porte s’ouvrit en trombe, Chloé arriva un pigeon en main suivit de sa sœur et son frère ainsi que ses cousins qui suivaient de près. Blou s’essuya ses yeux humide pour pas qu’on lui pose de questions et voulant pas inquiété les enfants sur ses problèmes.



Tantine?? Regarde un pigeon…. Et il porte un parchemin à sa patte….



Blou pris le pauvre volatile malmené par sa nièce et le transport et enleva le message qu’il contenait. Un autre pigeon atterris quelques minutes plus tard alors qu’elle termina de lire la dernière missive de son frère.

Dis la Bella…. Tu voudrais lui donner de quoi manger a ce pauvre oiseau en attendant?

Ohh oui Tantine.

Durant ce temps, Bloudas pris la deuxième missive et vit un autre missive tomber du dernier message. Contrairement à ce qu’ils pensaient, sa belle sœur et son frère, elle était sage avec les enfants leur montrant correctement comment se comporter entre eux et comment régler leurs chicanes en discutant calmement sans bataille physique. Les combats ne réglaient rien elle le savait. En lisant le premier message elle vit que le deuxième s’agissait d’un message pour les enfants.

Rhys c’est pour vous ce message, ta mère dit que tu dois te pratiquer à lire, alors c'est un bon moment je crois.

Daccord, matante.

Rhys pris entre ses petites menottes le message écrit par sa mère et tenta de le déchiffrer lisant assez haut pour que les autres l’entende bien.

Citation :


Bonjour à vous tous..


J'espère que vous allez tous très bien et que vous prenez bien soin les uns des autres.. ainsi que de Tante Blou.

Papa a énormément apprécié les biscuits que vous avez tous préparé.
Il les a pratiquement tous mangé!
Heureusement que j'ai réussi à en prendre quelques uns, avant qu'il ne les trouve!

Nous sommes très fiers que tout ce que vous faites.
J'espère pouvoir rentrer auprès de vous dès que possible pour profiter des restes avec vous de la réserve de nougat que j'avais confié à Chloé, en comptant évidemment sur le fait qu'il en reste encore!!!

Vos papillons ne me quittent pas..
Tout comme vous ne partez jamais de mes pensées.
Nous reviendrons aussi vite que possible.

Je vous aime.

Maman.


C’est avec quelques difficultés que Rhys y arriva parfois aider par Chloé pour les mots plus difficile à dire qu’il parvint à lire la lettre de leur mère. Bloudas pris un premier parchemin, une plume et un encrier et s’assois pour être plus confortable pour écrire, les enfants autour pour voir ce que leur tante allait répondre. Elle n’allait pas leur dire que tout ce qu’on pouvait trouver sur le marché était que des vêtements et encore….par chance qu’elle avait un champ de maïs où elle pouvait préparer quelques repas. Elle voulait pas qu’ils s’inquiètent pour les enfants.

Citation :


Cher frérot,


Je sais que tu es loin de nous mais on pense très fort à toi, moi et les enfants.

Tout le monde va très bien et espère vostre retour pour bientôt. En attendant que vous arriviez, j’ai donnée quelques responsabilités aux plus vieux pour qu’ils m’aident un peu. Chloé, Rhys et même Jeni, font chacun leur lit en se levant et m’aide avec leurs cousins à faire les repas et parfois même quelques tâches ménagères quand ça leur tente. Je les force pas de toute façon, donc ils le font avec plaisir cherchant qu’a m’aider. Comme quoi que je leur montre pas qu’à faire des niaiseries. ;P

On t’aime très fort.

Blou et toute la tite famille.

P.S. Ça fait longtemps qu’il ne reste plus de nougat


Chloé pris l’un des deux pigeons qui picorait tranquillement les grains de maïs laisser pour eux et roula le parchemin avant de l’attacher a la patte de l’oiseau sans que sa tante ne dise quoi que ce soit. Blou s’assura qu’il soit bien attaché par sa nièce avant de le laisser partir et sourit laissant partir le volatile et pris un nouveau parchemin sachant que les parents étaient séparé chacun aura leurs nouvelles des enfants. Elle trempa à nouveau la plume avant de le poser et recommença à écrire. Le manque d’imagination de Blou allait faire qu’elle réécrirait la même chose. ^^

Citation :


Cher belle-sœur,


Je sais que tu es loin de nous mais on pense très fort à toi, moi et les enfants.

Tout le monde va très bien et espère vostre retour pour bientôt. En attendant que vous arriviez, j’ai donnée quelques responsabilités aux plus vieux pour qu’ils m’aident un peu. Chloé, Rhys et même Jeni, font chacun leur lit en se levant et m’aide avec leurs cousins à faire les repas et parfois même quelques tâches ménagères quand ça leur tente. Je les force pas de toute façon, donc ils le font avec plaisir cherchant qu’a m’aider. Comme quoi que je leur montre pas qu’à faire des niaiseries. ;P

On t’aime très fort.

Blou et toute la tite famille.

Entre temps Chloé s’était déjà emparé du deuxième volatile attendant patiemment que sa tante ai fini d’écrire et relu pour prendre le parchemin et l’attacher à la patte de l’oiseau. Bloudas s’assura une fois de plus qu’il soit bien attaché avant de lui faire prendre la direction d’Aix où elle savait sa belle-sœur prisonnière.


Revenir en haut Aller en bas
Callishane
100% Forcalquiérain
100% Forcalquiérain
avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : 6, quartier du Mistral - 1, rue des tavernes!
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Jeu 25 Mar 2010, 19:40

Deux jours..
Deux trop longues journées..
Ce temps.. perdu.. à deux pas de cette ville qu'elle désespérait d'atteindre..
Son village..

Elle enrageait, littéralement..

Si bien .. qu'elle décida de prendre un parchemin..
D'écrire..
Se défouler comme elle pouvait..

Il fallait..

Elle soupira..


Citation :
Bonjour à vous..

J'espère que tout va bien.. à l'intérieur des murs..
Camper dehors n'a pas vraiment que du bon..

Je sais ma Blou que tu n'as pas le temps de t'ennuyer non plus!..
Surtout avec tout ce beau monde chez toi..
Et c'est très bien s'ils t'aident comme ils peuvent.
Je ne doutais pas un instant qu'ils le feraient si tu en avais besoin.

Plus le temps passe.. plus c'est sûr, on arrive vite!
Je te fais de gros bisous.
Prends bien soin de toi, que je puisse t'embêter en arrivant.

Ta belle soeur..
Calli.

Puis, avec une certaine douleur, la mère prit la dernière feuille de parchemin qu'il lui restait.
Sa dernière chance d'écrire aux enfants..
Elle espérait tant arriver au plus tôt..
Son regard se perdit dans les nuages avant que ses yeux se reposent sur ce qu'elle comptait écrire.

Citation :

Bonjour mes papillons.

J'espère que vous allez toujours aussi bien.
Continuez à bien vous occuper de tante Blou.

On essaye d'arriver jusqu'à vous dès que possible.. et en un seul morceau.

Heureusement que sur une lettre, on ne peut bafouiller car pour le coup, elle ne savait plus quoi leur dire..
Elle repensa à son époux..


" - On rentrera lorsqu'on pourra...
Les enfants veulent revoir leurs parents entiers


- Hmmmm....

- déjà qu'on leur ment en disant que ça va bien et que leur mère est en pleine forme

- Je ne mens pas..

- Ils ne savent pas pour toi

- Je ne dis juste pas tout..

- Tu leur dis que ça va bien..

- Oui parce que je vais bien.. "


Oui... Je vais.. bien..
Elle trempa à nouveau la plume dans l'encre après avoir bien rêvassé.. et grimacé en pensant à cette nuit..

Citation :
Pour le peu de chemin qu'il nous reste, je vais encore essayer de protéger votre père..
Mais, je vous assure que je vais faire un peu mieux que la fois précédente..

Et j'espère que vous n'oubliez pas le conseil de maman.. et de papa .. et de ne pas jouer avec tout ce qui coupe..
Comme il ne fallait pas jouer avec l'arbre dans le salon..

Je l'ai un peu trop oublié pour ma part..
J'ai vu deux épées d'un peu trop près.
Mais ne vous en faites pas, je guéris bien depuis un petit moment déjà..
Et je le ferais encore mieux, une fois qu'on sera rentré.

Prenez soin de vous..
Faites plein de biscuits pour tantine..
Je vous aime.. On vous aime tous les deux, plus que tout.. et ..
On arrivera vite, promis...

Maman.

Elle attacha les deux mots, l'un dans l'autre, le deuxième scellé par le nom de chacun des enfants, celui qu'elle murmurait à chaque seconde pour qu'elle les rapproche d'elle.
Elle se leva ensuite pour envoyer le pigeon avant de changer d'avis..
Elle regrettait déjà ce qu'elle avait écrit..
Comment les rassurer sur son état.. alors qu'ils n'étaient pas encore rentrés .. ??? ...


Elle grommela comme à son habitude et laisse partir le volatile.. en voilà un qui ne finirait pas rôti.. enfin pas tout de suite..
Il dut se rendre compte de sa chance car il partit dare dare en direction de Forc, sans demander son reste..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Neiviv
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 39
Localisation : Bloquer à Forcalquier
Date d'inscription : 28/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Neiviv
Titre Noblesse: Roturier
Terre: Là où le combat le mène

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Dim 28 Mar 2010, 21:11

Neiviv arriva après deux petites heures de flânerie.
Malgré son état, il alla sur les remparts sentir la brise du vent et regarder la grande plaine.
Puis il vint comme convenu en face de l'église, à la maison de damoiselle Bloudas, qui avait voulu l'accueillir.
Bien que ne reprochant rien au couche de l'Eglise, le Normand fut tout de même content de dormir dans un lit digne de ce nom, bien qu'il n'est compris qu'en partie l'envie de la jeune femme de lui permettre de se remettre de ses blessures chez elle.
Ouvrant la porte, ne pouvant toquer au vu de sa blessure ventral, il aperçut Bloudas et lui parla.

J'suis là d'moiselle Bloudas.
Si vous montrez la chambre qu'z'avez bien voulu m'prêter, j'y vais d'suite et j'vous d'range pas plus qu'sa.
A moins qu'vous ayez quelqu'chose à m'demander bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Jeu 01 Avr 2010, 02:03

Bloudas essaya de remplir son rapport qui servirait à informer les provençaux de ce qui s’était passé durant la semaine. Elle était bien assise à sa table et essayant de ne pas penser à ses blessures qui la faisaient souffrir. Puis sa belle sœur avait ramené les enfants chez eux la laissant seule avec elle-même.



Rien de trop dure pour le rapport…. Plusieurs provençaux avaient été grièvement blessé, dont deux du coté du conseil comtal qui s’était eux aussi battu pour la liberté de leur comté. Elle en faisait parti et pourtant elle ne rageait pas autant pour cette attaque françoise mais beaucoup plus pour la présence du félon de Daemon et ses amis à Forcalquier qui guidait et informait les françois de la situation certain ayant accès au conseil municipal. Pourtant va savoir pourquoi il la prenait pour un con alors qu’elle savait pertinemment où il les prenait. Les soldats présents n’y étaient pour rien dans le fond dans ces attaques obéissant à leurs supérieurs seulement. Ces attaques, elle le pensait depuis le début, malgré ce que Dae en pensait, aurait dû se réglé par la diplomatie et non par infusion de sang dans les deux camps. Elle se rappelait une conversation avec une françoise venu quelques semaines auparavant où elle était sûr, qu’ils étaient ici parce que la plupart des provençaux voulait plus de Marquisat et devenir un comté affilier au SPRING. Pourtant, Blou passe énormément de temps dans les tavernes à discuter avec les provençaux et aucun d’entre eux ne le voulait. Elle dû donc dire a la dame qu’elle avait été mal informé. Ce qu’ils voulaient c'est leur liberté !



Elle se rendit compte que ses pensées divaguaient à nouveau alors qu’elle devait pourtant se concentrer sur son rapport. Elle soupira, elle y arrivera pas sans doute aujourd’hui elle le sentait.


Bon tant pis, je ferai plus tard….


Comme elle se disait ça et qu’elle commença à ranger les différents parchemins étalés sur la table, elle senti un courant d’air indiquant qu’une porte venait de s’ouvrir. Elle leva les yeux et vit Neiviv à l’entrée qui avait accepté l’invitation qu’elle lui avait lancée quelques heures plus tôt. Un moment, elle pensa que si on voyait un françois dans sa maison, on la traiterait presque comme le filon pourtant la raison était tout autre. Les blessés avaient tout de même droit à un traitement équitable peut importe le camp auquel ils appartenaient. Elle se dit que son grand cœur la perdra un jour mais bon tant pis c’était pour une bonne cause et leur relation était platonique donc aucun soucis. Elle lui sourit lui faisant un signe de main l’invitant à rentrer.




Bonjour Messire Neiviv, soyez le bienvenu chez moi. C’est modeste mais c'est suffisant pour le temps que je suis dans la maison. Quand je suis en meilleur forme je passe plus de temps dans mon atelier de couture mais bon la blessure m’empêche de coudre en ce moment.

Elle s’arrêta quelques secondes se disant finalement qu’il devait se foutre du temps qu’elle passa dans sa maison et se décida à poursuivre répondant à sa question.

Bien déjà, si vous voulez manger un bout, j’ai un jambon prêt que je viens de finir de cuire tout près du four si vous en voulez bien sûr. Je ne vais pas vous laisser rentrer chez moi si je ne vous donne pas de quoi manger en plus. C’est la moindre des choses de bien vous traiter lorsque je vous invite tout de même. ^^


La jeune femme lui montra le four derrière elle où un jambon encore fumant trainait sur le comptoir juste à coté du four.



Malheureusement, je n’ai pas de ce que vous buvez…. Comment on appelle ça déjà ? Ah oui!! Du calva il me semble non ? Parcontre j’ai du pastis si vous en voulez.



Sinon vostre chambre elle est au fond de ce couloir à droite et les latrines, si vous en avez besoin, sont à l’extérieur au fond de la cours derrière. Si vous avez besoin d’autre choses comme changer vos pansement je ne suis pas trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Neiviv
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 39
Localisation : Bloquer à Forcalquier
Date d'inscription : 28/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Neiviv
Titre Noblesse: Roturier
Terre: Là où le combat le mène

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Jeu 01 Avr 2010, 20:29

Neiviv restait là à l'écouter.
Il n'allait pas faire le malotru, alors qu'elle accueillait. Bien que sa ne soit sûrement pas les états d'âme et les remorts qui rongent l'esprit du Normand.
Le Dieppois regardait la maison.... mouais ,pas bien grande comme elle disait.
Mais bon, fallait pas non plus s'attendre à une chambre royale, toutes façons, sa n'aurais pas plus à Neiviv: rien qu'un matelas lui fait horreur.
Sinon, le Normand n'avait pas entendu l'appel du ventre qui sommeillait en lui, mais le fait de montrer un jambon bien fumant réveilla son appétit.
Il allait attendre un peu, mais bon, il se promit de le manger coûte que coûte ce morceaux de porc.
Mais qu'entendait-il désormais: Pas de Calva!!!!! Mais quels montres sont les Provencaux??? Attendez, du Pastis pour compenser... le Dieppois n'en connaissait rien, mais du moment que c'était de l'alcool, sa pouvait allez.

Eh bien.... m'ci pour tout.
J'vais allez faire la r'connaissance d'ma chambre, puis j'viendrais sûrement manger un bout d'ce jambon qu'm'a l'air bien bon.
Pour l'calva, pas grave, j'me contentrais d'vot' "Pastis".... toutes façons, si c'est d'l'alcool, j'peux boire.

S'non, si vous cherchez, j'rais dans ma chambre... j'prévois pas d'en sortir avant l'début d'la soirée.

Si y'a b'soin d'un coup d'main aussi, bien qu'j'ai encore un bras en moins, d'mandez t'jours. Se s'ra ma forme d'remerciement et d'compensasion.

Neiviv partit alors pour le fond du couloir, à droite, comme la damoiselle Bloudas lui avait dit.
Il se posa sur la paillasse installer et y resta quelque temps allongé dessus, les bras derrière la tête, les jambes s'entrecroisant au niveau des genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Bloudas
Forcalquiérain apprenti
Forcalquiérain apprenti
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Folcarquier
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   Ven 02 Avr 2010, 21:00

Bloudas sourit à son expression lorsqu’elle dit qu’il n’y avait pas de calva dans sa maison mais après tout c’était qu’une question de temps avant qu’elle reçoive sa charrette de tonneau de calva. Elle avait écrit à son amie Wallou ou comme certain l’appelait encore Wallan pour lui demander quand elle en aurait. La Maréchal lui avait dit qu’elle était sur la route du retour en Normandie, alors lorsqu’elle sera de retour, Wallou lui enverrais des tonneaux tout pleins de calva.


Dac, pas de problème, merci pour l’offre.



Elle laissa Neiviv partir s’assurant qu’il était en mesure de se rendre sans problème. Elle savait que si elle l’aurait plustot invité a Bonnieux ses frères et sœurs l’auraient peut être mal accueillis. La plupart avait été au front, sauf Roland et Pouyk qui eux avaient préféré voyager et se sauver de Provence le temps de la guerre. Personnellement elle n’avait rien contre les françois tant qu’ils n’essaient pas de prendre son comté. Bloudas avait déjà réussit à convaincre plusieurs d’entre eux à rentrer chez eux laissant leurs nobles s’arranger avec de moins en moins de personnes. La jeune femme était encore persuader que si les nobles finissent par négocier entre eux, ils parviendraient enfin à s’entendre et faire la paix. La vie pourrait reprendre son cours et l’économie du comté pourrait enfin remonter. Elle soupira, c’était qu’un rêve pour le moment, mais elle espérait que ça se réalise bientôt.



Elle se leva, elle avait retardé son rapport, elle ressortait les différents parchemins, elle devait tout remettre en ordre…. Mais où était le rapport de la comtesse. Et Richelieu?? Il est où son rapport ? Elle ronchonna, il manquait encore la moitié des rapports et elle à devait tout pris informer les provençaux de ce qui se passait. Bon tant pis, elle fera avec. Elle complétait le rapport, il était prêt, il lui restait qu’a le communiquer aux habitants. A le transmettre aussi aux Tribuns des villages pour qu’ils en fassent la communication aux villageois.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison de Bloudas   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison de Bloudas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guide d'achat Maison Martell
» Appartement, maison à louer ou vendre §
» De la maison neutre
» Maison dans le jeu de cartes
» La nouvelle maison: "Next Generation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR *les anciens de* FORCALQUIER :: PLAN CADASTRAL ET VIE DU VILLAGE :: Quartier de l'Eglise :: 3 quartier de l'église-
Sauter vers: