POUR *les anciens de* FORCALQUIER


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Chateau d'AixChateau d'Aix  Connexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue au Moulin de Mad

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Mar 24 Avr 2012, 13:56

Nouvelles élections comtales. Le choc et l'horreur. Utilisant la magouille et l'infamie, Alberto a été élu Comte de Provence !
Par ailleurs, Espoir a été battue par Sabdel aux élections municipales.
Malgré un débat houleux, Arles n'a pas suivi...

Abasourdie par la nouvelle, Mad ne sait plus que penser de ce peuple provençal qui joue les moutons de Panurge et suit docilement en direction de l'abattoir...

Adrian est reparti sur son Démon des Mers. Un grand voyage qui aurait été salutaire à la brunette, mais qu'elle a refusé de faire. Adrian a joué de tous les arguments pour la persuader de s'embarquer, mais en vain.
Sa décision est prise.
Elle ne peut pas abandonner ses compagnons, ceux qui se sont baptisés les Insoumis.
Elle se doit de rester à leurs côtés, dans une situation qui devient de plus en plus difficile.

Et surtout, depuis quelques temps, son regard émeraude pétille malicieusement en présence de ceui qu'elle appelle affectueusement son jardinier...
Ils ont lié leur avenir et leur destin à celui des Chasseurs.

La révolte gronde, l'action s'amplifie et s'organise.
Bientôt la Provence vivra des moments forts, et Mad sera aux côtés de Monfort et de ses amis, pour les vivre pleinement.


Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Sam 19 Mai 2012, 12:05

Tout dégénère tellement vite, que Mad n'arrive plus à suivre les évènements...
Le 1er mai, retentit le glas dans la ville d'Arles. L'indomptable de Al et Beli est coulé par ses amis.


Il y a presque une éternité ...
Une forêt en flamme, des cris, des pleurs. Le bruit des charettes lourdement chargées de malles qui s'éloigent en un long convoi pour quitter cet enfer. Forc a disparu dans l'incendie.
Deux silhouettes enlacées qui s'embrasent comme une seule torche sous les yeux effarés de Mad et de ses amis prostrés.
Seule l'intervention de Callishane, se jetant vaillament sur le couple, les recouvrant d'une couverture, sauve Al et Beli d'une mort certaine.
Se laisser mourir tellement la douleur est grande.


La jeune femme réveillée en sursaut par le bruit du canon s'est habillée à la hâte et a rejoint les villageois abasourdis sur le port.
L'odeur de la poudre flotte encore dans l'air. Elle toussote et a du mal à ouvrir les yeux sur le spectacle qui s'offre à elle.
L'indomptable est en train de sombrer doucement dans les flots.
Et Mad les aperçoit au loin, tout au bord du quai.
Ils sont là, faisant face au désarroi, une ultime fois...
L'histoire se reproduit à nouveau, mais la belle guerrière n'est plus là pour les protéger et les sauver. Calli a disparu elle aussi...


Nonnnnnn ! un cri déchirant ses entrailles, Mad se précipite vers sa marraine.
Trop tard...
Un voile clair flotte à la surface de l'eau sombre, tâche indélébile dans le coeur à jamais brisé de la brunette.
Elle s'effondre à genoux, le visage caché dans ses mains, ne cherchant même pas à essuyer les larmes qui ruisellent sur ses joues. Juste ne plus voir le foulard qui dérive, balloté par les remous de l'Indomptable.


Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Sam 19 Mai 2012, 12:08

ARLES - NUIT DU 6 MAI 1460

Mad se souviendra toujours de cette nuit.
Elle avait choisi le camp des chasseurs depuis longtemps.
Elle les soutenait de toute son âme. Il fallait que la Provence bouge, se réveille enfin de sa torpeur.
Elle participait aux débats publics le plus souvent possible, mais n'avait jamais jusqu'à présent incorporé l'armée de ses compagnons.
Et puis, le jour, ou plutot la nuit, la Grande Nuit était arrivée !

Bloquée sur Arles depuis des semaines à cause d'une mauvaise blessure infligée par les traitres, alors qu'elle s'en retournait chez elle, Mad avait du mal à économiser pour se refaire une santé.
Le travail à la mine était fort peu rentable, mais la jeune femme avait réussi à reprendre des forces et à racheter une épée.

Pendant ce temps, une armée se montait doucement mais surement.
Des amis étaient venus en renfort pour libérer la Provence du joug de l'oppresseur.
Ghell avait déjà donné le ton en coulant l'Indomptable amarré dans le port d'Arles.
L'attaque par mer de la nave de sa marraine avait jeté la brunette dans le doute et la tristesse.
Mais il fallait avancer quand même, ne plus regarder en arrière.
Mad avait tourné la page d'un passé qu'elle ne pourrait jamais retrouver.
Adieu la Confrérie des Gardians, Adieu son poste au conseil des armateurs du Forcalquier, Adieu ceux qu'elle considérait comme des amis et qui lui tournaient à présent le dos...
Remuant les souvenirs, elle attendait avec ses compagnons autour du feu de camp que l'ordre soit donné par son amie et son chef Manon.
Manoletta hissait l'oriflamme en sifflotant.
Seule la lumière du feu de bois éclairait le campement.

Et soudain, à nouveau l'horreur, l'attaque surprise par l'armée comtale.
Mad n'eut que le temps d'empoigner son épée et la faire virevolter à droite et à gauche, au hasard des ombres qui se profilaient autour d'elle.
Elle sentit un impact. Un cri déchira l'air. Mad avait touché l'ex juge Eliox, le bourreau de son amie.
Elle se retourna joyeuse, la cherchant du regard pour lui faire un signe, et c'est à ce moment qu'elle la vit, agenouillée, une main sur le flanc, et l'autre tendant son épée à Groco.


Manoletta !!!!! Nonnnn !

Mad courut auprès de son amie gisant sur le sol, sa chemise couverte de sang. Elle la prit dans ses bras doucement, sa tête posée sur son coeur, lui caressant la joue comme à un enfant. Manon s'endormit sous la douleur.
Le calme revient au campement. L'ennemi était parti comme il était venu, laissant quelques compagnons blessés gravement.

Il fallait à nouveau panser ses blessures et préparer la vengeance
.

ARLES - NUIT DU 8 MAI 1460

A AAAAAAAA L'ATTTTTTTTAAAAQUEEEE ! VEEEEEEEEENGEANNNNCE !

Le choc fut violent.
Les armes cliquetaient, s'entrechoquaient bruyamment.
Quelques cris de douleur et des gémissements se faisaient entendre.
La campagne arlésienne prenait des tons de pourpre.
Mad se battait comme un lion, défendant sa peau chèrement.
Son épée n'hésitait pas et ses coups faisaient mouche.
Elle avait la haine au coeur.

Un cri rauque parvint à ses oreilles, Espoir !
La gorge nouée, Mad relacha sa garde quelques secondes pour voir son amie tomber.
Erreur fatale dont profita son adversaire pour l'atteindre à nouveau au ventre, dans son ancienne blessure récemment cicatrisée.
Elle lacha son épée qui vola en éclat.
Sous le choc, Mad perdit l'équilibre, tomba lourdement sur le sol, serrant les dents de douleur et s'évanouit.
La bataille était finie pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Sam 19 Mai 2012, 13:01

De longs palabres avaient eu lieu dans le campement des chasseurs.
Les compagnons étaient tous mis en procès pour trahison.
Mad n'avait jamais été accusée de quoi que ce soit, sauf par l'abruti d'Alberto, mais c'était tellement loin... Pauvre Alberto, devenu Comte alors qu'il méritait la corde, et pauvre Mad, tombée dans la rebellion à cause de toute cette hypocrisie qui lui donnait des nausées de plus en plus violentes...

Elle ne regrettait rien la brunette. Elle avait découvert le vrai visage de certains, avait sourcillé un peu au début, puis finalement, elle avait sourit. C'était tellement prévisible !
Son ascension politique et sa réussite lui avait déjà valu la jalousie et la haine de beaucoup.
Les mêmes se complaisaient à présent à l'enfoncer et lui tournaient le dos.
Ils ignoraient que Mad n'avait jamais autant porté son surnom d'Imperturbable, qu'en ce moment.
Elle suivait sa voie, comme une charrue suit l'ornière du sillon. Droit devant, avancer sans se retourner et sans aucun remord.
Un regret toutefois pour sa marraine qu'elle aimait énormément, mais qui ne l'avait pourtant jamais aidée ni soutenue. La brunette ne l'avait jamais entendu la défendre devant qui que ce soit, même quand elle avait pleuré dans ses bras épuisée par les harcèlements d'Alberto et la méchanceté gratuite de Brutal... arfff Avait elle essayé simplement une fois de la comprendre ?
Mad ferma les yeux, avala sa salive péniblement, la gorge nouée et soupira. Beli n'était plus et laissait un grand vide dans son coeur.

L'heure du départ avait sonné. Charly avait donné le signal.
Les chasseurs étaient démoralisés de voir l'apathie des villageois. Comment remuer un tas de fumier sur lequel des cochons se vautrent et ne veulent pas en être délogés ?
L'odeur nauséabonde finit par avoir raison du plus obstiné.
Mad profitait de ses quelques jours de convalescence restant, pour préparer son maigre baluchon et faire des projets d'avenir meilleur.
Elle partirait avec Monfort sur Brignoles. Manon et Charly allaient rejoindre Marseille. Chaque chasseur s'activait aux préparatifs du départ.
Mad avait mis en vente son champ, espérant ainsi récupérer quelques écus non négligeables pour le long voyage qu'ils allaient entreprendre.
Acheter une épée, un bouclier, une charette pour entreposer ses dernières récoltes, fermer la porte du moulin, jeter un dernier regard sur la forêt de Forcalquier dont quelques arbres se dressaient encore au loin, et partir ...
Tous se retrouver ailleurs, pour une nouvelle vie pleine d'espoir ...^^
Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Lun 02 Juil 2012, 15:03

Elle était partie, son baluchon sur l'épaule, et dans sa poche, son précieux carnet qu'elle continuait de griffonner et auquel elle confiait ses peines et ses espoirs.

Mad avait suivi les Chasseurs sur les routes des royaumes. Voyage serein dans la bonne humeur, jusqu au jour où une armée illégale franc comtoise attaqua la lance de Charly et Manon.
Espoir fut blessée grièvement et rapatriée en urgence.
Le chef de l'armée s'excusa pour cette attaque non préméditée, mais le mal était fait. Deux amis étaient à l'agonie.

Monfort et Mad décidèrent alors de continuer la route, seuls, en attendant le rétablissement de leurs amis qui allait s'avérer très long. Le village dans lequel ils se trouvaient n'étant pas très accueillant, ils n'eurent pas à réfléchir longtemps à leur départ. Mad traça un itinéraire alléchant, que son chevalier aima immédiatement.
C'était décidé, ils partiraient le soir même.

Un grand voyage qui les mènerait jusqu'aux limites des royaumes, ou ils pourraient découvrir des us et coutumes différents, et peut être, l'espéraient ils secrètement au fond de leurs coeurs, un petit village agréable où poser leurs bagages et commencer une vraie nouvelle vie.

La brunette s'était vite rendu compte qu'elle ne pourrait jamais attaquer des villageois sans défense. Se rebeller contre la bétise et l'injustice était une chose, mais brigander était au dessus de ses forces. D'ailleurs aucun des compagnons n'avait l'ame d'un brigand !^^
Même son amoureux, pourtant si impétueux parfois, et toujours prêt pour l'aventure, avait trop le coeur gros comme la main et l'âme d'un honnête homme !

Monfort continuait ses études pendant que Mad faisait l'école buissonnière.
Ils avaient un beau programme de voyage, et surtout une envie folle de croquer la vie à pleines dents.
Ce voyage leur donnerait le temps de la réflexion quant à leur avenir et faire table rase du passé.
Dieu que la Provence était loin déjà, son souvenir s'estompait à grande allure.
Mad ne se souvenait plus que de sa vie à Forc, elle avait occulté tout le reste avec une facilité déconcertante.
Partir sans se retourner, c'était pas si compliqué finalement ...





Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Sam 14 Juil 2012, 14:57

Les villages se succédaient et se ressemblaient tous étrangement ...
Monfort et Mad continuaient leur voyage, marchant une partie de la nuit pour arriver à l'aube aux portes des villes bien souvent encore endormies.
S'enquerrir d'une auberge afin d'y déposer leurs bagages, se rassasier d'un bon petit déjeuner et partir à la découverte de ce nouvel endroit.
Pendant que son amoureux cherchait l'université, Mad, elle, préférait flâner dans les ruelles étroites. Le même scénario qu'elle aimait pourtant reproduire.
Elle souriait aux commerçants qui ouvraient leurs échoppes, aux femmes qui faisaient claquer leurs volets, laissant entrer les premiers rayons du soleil, aux enfants assis sur la marche de leur porte cochère, le visage encore ensommeillé et croquant dans une miche de pain croustillante sortant juste du four.
Des hommes munis de fourches ou de pics prenaient la direction des champs ou de la mine, une besace en bandoulière tombant sur leur flanc, remplie de nourriture et boisson pour la journée de labeur qui s'annonçait.
Petits gestes d'un quotidien sans cesse répété, reflets d'une vie paisible, loin des intrigues politiciennes.
Mad savourait ces moments là. Elle plongeait dans la vie de ces villageois comme dans l'eau fraiche d'un étang.
Le marché surtout l'attirait. Très révélateur du mode de vie. Outre quelques produits assez étranges qu'elle découvrait parfois, comme ce vin pétillant au goût inégalable (elle en avait d'ailleurs acheté une bouteille pour la partager avec ses amis...^^), Mad s'amusait à deviner l'économie du village. Petit reste de déformation de l'ex CAC !^^
Si les modes de vie étaient assez similaires, les paysages, les maisons et les us et coutumes différaient à chaque fois.
La jeune femme n'avait plus entendu de cigales depuis fort longtemps. Les villageois parlaient un patois différent mais leur accueil était chaleureux.
Pour le moment, aucune mauvaise rencontre en chemin...
Elle avait appris que son ami Eli, parti seul vers le sud, pour rejoindre sa chère et tendre, avait été brigandé sauvagement et avait du demander la charité du maire de la ville pour ne pas mourir de faim. Arfff
Mad priait et bénissait le ciel avant chaque départ.
Mais elle n'avait pas peur. Elle était forte et Monfort saurait la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Mar 12 Mar 2013, 16:03

Forcalquier ! il y a des jours comme ça, où l'on se réveille la nostalgie au coeur ...
A savoir pourquoi ... bahhh ...
Une odeur, un sentiment enfoui au fond de soi et qui ressurgit alors qu'on essayait de l'étouffer, un mot dit, une rencontre imprévue ... bref, toute chose qui fait que le passé refait surface ...

Elle faisait à nouveau son baluchon pour reprendre la route, quand son regard tomba sur son précieux carnet. Celà faisait bien longtemps qu'elle l'avait abandonné au fond de sa besace.
Un sourire illumina son visage. Elle caressa la couverture doucement avant de l'ouvrir, se rappelant le vieil olivier contre lequel elle aimait s'adosser pour griffoner quelques lignes.
Une éternité s'était écoulé depuis la dernière page.
Instinctivement, elle prit sa plume et eut envie de laisser parler son coeur à nouveau...


La brunette avait bien changé. En mal aurait dit certains... mais le monde est ainsi fait que quoique l'on fasse, ce sera toujours mal pour quelques uns ...
Celà faisait longtemps qu'elle vivait sans se préoccuper de l'avis des autres, et dieu que sa nouvelle vie était palpitante ... Libre de tout engagement, entourée d'amis sincères.

Elle parcourait les chemins du royaume accompagnée de son cher Will. Une vie d'aventures telle qu'elle n'aurait jamais imaginé vivre un jour ...
Dire qu'ils s'étaient cotoyés si longtemps avant de découvrir qu'ils étaient chacun la moitié d'un tout ! Même impulsivité, même franchise dans leur parler et surtout la même envie de croquer la vie à pleines dents.

Après des mois d'errance, ils avaient changé leurs noms et déménagé dans le nord, loin, très loin de cette pauvre Provence qui prenait l'eau de toute part.
Le comté était agréable, la vie y était sereine. Ils avaient reçu un accueil chaleureux de la part des villageois.
Les politiciens ne s'entredéchiraient pas. Le respect et l' harmonie régnaient pour le bien être de tous.
Difficile de croire que l'hypocrisie, les magouilles et le copinage puissent être remplacés par un intéret supérieur, celui du comté !
Will et Lilith (c'est ainsi que se nomme maintenant la brunette^^) avaient même envisagé de s'investir à nouveau et faire partager leur expérience...
Ca viendrait certainement, mais pas dans l'immédiat, ils avaient d'autres projets ...

Asmodan les avait rejoint. Un autre exilé provençal... Un cousin de Will qui souhaitait voir du pays.

L'heure du départ avait sonné. Ils iraient au gré de leur envie, peut être de l'autre côté de la Manche, peut être plus à l'est, ou encore plus au sud, dans ces contrées encore inconnues qu'ils avaient envie de découvrir.
Ils iraient certainement rendre visite à de vieux amis dispersés ici et là, discuter du bon vieux temps ou ils voulaient refaire le monde, et ils en riraient tous ensemble !

Lilith sécha l'encre en soufflant sur le velin, referma son petit carnet et l'enfouit à nouveau sous ses affaires. Aristote seul savait quand il reverrait la lumière du jour ... Smile




Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Lun 15 Juil 2013, 13:33

Mais qu'est ce qu'elle fout en Armagnac ?
La brunette traine ses chausses de ruelles en ruelles dans ce village sans intérêt, sans motivation, sans joie.
Ils avaient rejoint des amis qui avaient demandé leur aide.
Sans hésiter, ils avaient accourus ne sachant trop où ils mettaient les pieds. Bien mal leur en avait pris... Pfff
Piégés dans une guerre qui leur était indifférente, enrolés dans une armée dont ils ne connaissaient même pas les motivations, ils avaient suivis quelques temps leurs amis.

Reprenant conscience, Lilith avait préféré s'inscrire à l'université et avançait sérieusement dans ses études. Elle ne perdait pas de vue son but initial, l'achat d'une caraque de guerre !

Puis un jour, ce courrier inattendu d'une amie perdue de vue depuis trop longtemps.
L'impétueuse Lilith sent la flamme ressurgir en elle !
L'heure du départ va bientot sonner. Enfin  ! Ils vont retourner chez eux, dans le nord !
Refaire son baluchon est devenu chose habituelle, mais cette fois, Lilith a les yeux qui brillent !

Elle prend son carnet et griffone quelques mots... 14 juillet 1461 ... caraque ... aventures ...Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Ven 27 Déc 2013, 13:22

Novembre 1461

Le retour dans le nord n'avait pas du tout pris la tournure tant espérée...  arfff
La joie de tous se retrouver comme au bon vieux temps avec Charly et Manoleta, et de pouvoir faire construire leur caraque, fut de courte durée.
La guerre faisait rage de toute part. L'Artois défendait sa chère liberté face aux royalistes et aux bandes de brigands.
Lilith, Will et leurs amis s'enrôlèrent tout naturellement dans l'armée.
Autre guerre, autres épreuves, mais la même ardeur à défendre son indépendance qu'à l'époque où elle vivait dans un petit village montagnard assiégé par les mêmes royalistes ...


Décembre 1461

Projets chamboulés toujours reportés, la guerre finie, l'Artois victorieux, revoilà la brune sur les routes du royaume.
Un ami leur a envoyé un pigeon. Il les attend.
Sa vieille besace accrochée à la selle de son cheval, elle galope à nouveau aux côtés de Will et de leur cousin Asmodan, direction le sud.

De feux de camp en chambres d'auberge, Lilith n'a pas le temps de souffler, se poser un peu...
Même dans son regard rêveur, hypnotisé par les flammes qui dansent devant elle, de petites tâches dorées s'agitent et révèlent sa soif de bougeotte.
Elle ne se lasse pas de partir à la découverte de ce monde si vaste et si riche qui lui tend les bras.

Elle lève les yeux et esquisse un sourire.
C'est le soir de Noêl. Une étoile brille davantage dans le ciel comme un beau présage.
Ce soir cette étoile guidera certainement quelques voyageurs perdus sur les chemins ...
 santa 


Revenir en haut Aller en bas
Madnight
Formidable Forcalquérain
Formidable Forcalquérain
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Bad_Lilith
Titre Noblesse: Roturier
Terre: sur les chemins des royaumes

MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   Lun 10 Fév 2014, 16:09

L'ami a bien été récupéré, le groupe plus étoffé continue sa folle équipée sur les chemins de France et de Navarre, avec toujours la même excitation enfantine.

Ces derniers mois, Lilith ne défait même plus son bagage.
Elle a juste pu prendre un bain chaud et relaxant dans un village du sud.
Faut dire que le cousin s'était entiché d'une villageoise et la lubie lui prit de s'investir et se présenter à la mairie.
Contre toute attente, le bougre a failli réussir après avoir capté l'intérêt des habitants !
La brune faisait entendre sa verve pour aider le cousin, mais sans trop de motivation, le lieu était triste, désertique et sordide. Rien à y faire de bien captivant. De plus, un étranger ne pouvait prétendre au poste de maire. Déménager et abandonner tous ses biens étaient hors de question.
Mais le cousin était buté.
Bref, les élections passées, Lilith pu enfin enfourcher son cheval et repartir au galop vers l'aventure.

Un soir, un pigeon inattendu amena un sourire sur le visage de la brune .
Son cher Adrian l'invitait dans son chateau, sur ses nouvelles terres. Il avait été nommé Prince de Monaco !
Lilith était heureuse et fière de son ami. Elle serra la lettre sur son coeur, émue.
La vieille marquise avait également enfin lâché son trône.
Peut être que la Provence allait se réveiller de sa léthargie ?
De toutes façons, Lilith s'en moquait. A part son ami Adrian, le sort des provençaux ne l'interessait vraiment pas plus que ça !  

Elle se demandait sans cesse comment il avait pu faire pour continuer à s'investir sans relâche, à avoir toujours la force et la foi de croire à un renouveau dans une région où la gangrène était incrustée à un tel point ?
Elle était partie sans se retourner.

Adrian avait toujours conservé une place privilégiée dans le coeur de la brune.
Celui que l'on nommait le "traitre" avait au final plus d'honneur que la majorité des nobles provençaux et elle était heureuse de l'avoir aidé quand elle en avait eu le pouvoir !
Quand elle y repense, Lilith rit encore de cette sacrée aventure ! 
Faire construire une nave de combat pour un réputé "traitre", faut avouer que c'était assez culotté !
Mais il avait de si beaux yeux verts ...  Embarassed 
Il arrive encore à Lilith de baisser les yeux en rougissant lorsqu'elle songe à un certain baiser.
Geste furtif, qu'elle chasse vite en triturant ses cheveux et en cherchant Will du regard, comme si la présence bienfaisante de son compagnon pouvait la ramener à la réalité, la rassurer.

La remontée vers le nord est décidée.
Leur objectif principal n'a jamais été perdu de vue, juste repoussé.
La construction de la caraque les attend.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue au Moulin de Mad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue au Moulin de Mad
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR *les anciens de* FORCALQUIER :: PLAN CADASTRAL ET VIE DU VILLAGE :: Quartier des Lavandes :: 2 Quartier des Lavandes *Au moulin de Madnight*-
Sauter vers: